Venez-vous amuser dans le royaume de Fiore! dans quel camp allez-vous être? guilde légale ou illégale?
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Présentation de Katarina Milers [~Terminer~]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Katarina Milers

avatar

Messages : 151
Date d'inscription : 15/06/2012
Age : 20

Magic Fiche
Plus sur vous:
Joyaux(Argent)::
0/10  (0/10)
Magic'xpérience(xp)::
151/1000  (151/1000)

MessageSujet: Présentation de Katarina Milers [~Terminer~]   Ven 22 Juin - 6:48


|- Présentation de Milers Katarina-|


|- Nom -> Milers
|- Prénom -> Katarina
|- Age -> 16 ans
|- Sexe -> Féminin
|- Arme(s) -> Deux sabres
|- Magie(s) -> Magie du vent.
|- Guilde -> Lamia Scale
|- Rang -> Celui que vous voudrez bien me donner.



Descriptions Physique

A la regarder de loin, on pourrait trouver sa silhouette banale. Après tout, elle n’est ni grande ni petite, ni trop grosse ni trop maigre. Elle est dans la moyenne. Comme toujours. Pourtant, à la regarder de plus près on lui trouve plus de charme. Son visage est fin et est composé de lèvres pulpeuses. Ses yeux, eux, sont de couleurs différentes selon la lumière. Tantôt ils sont bleus, tantôt on les voit vert pâles. Une étrangeté que la jeune fille adore plus que tout. Tout comme sa longue chevelure. Elle tient d’ailleurs ce rose de sa mère et en est très fière. Ça lui fait un souvenir au moins. Ses cheveux sont longs et parfois Katarina les attaches pour plus de pratique.

Côté vestimentaire, la jeune fille ne fait pas trop la difficile. Elle aime les tenues claires comme les tenues foncées, les jupes comme les robes, les pantalons comme les shorts. Bref, tout lui va. Sa garde-robe est d’ailleurs bondée, offrant ainsi une vaste étendue de tissus et de couleurs. Pour ses chaussures, il faut avouer qu’elle préfère mettre des talons pour se grandir un peu. Pourtant, elle ne rechigne pas pour des ballerines plates, beaucoup plus confortables lors de longues marches.


Descriptions Mental

Katarina a un caractère assez complexe si l’on peut dire. En fait, il s’agirait plutôt d’une double personnalité. Tantôt elle sait se montrer adorable, généreuse et surtout d’une grande gentillesse, tantôt elle se montre froide et calculatrice. Elle ne s’en rend jamais compte quand elle est comme ça, découvrant ainsi, plus tard, les dégâts que cela a pu occasionner. Cette deuxième partie d’elle-même lui fait peur parfois. Car quand elle se trouve dans cet état elle ne doute plus de rien, ne reconnait plus ses amis et n’hésite pas à tuer s’il le faut.

La rose est du genre à essayer de se montrer forte en toutes sortes de circonstances, pour ne pas inquiéter les autres. Pourtant, au plus profond d’elle-même, une grande tristesse l’habite, lui donnant envie de craquer lorsqu’elle se retrouve seule. Dans ces moments-là, elle est le genre de fille à aller marcher de longues heures, ne se préoccupant pas de ce qui l’entoure. Pour pouvoir se vider l’esprit comme elle le dit si bien.


Biographie

Chapitre 1 : Le mariage et les prémisses d’une tragédie

« Et je vous déclare dès à présent mari et femme. »

Ces paroles, ce sont celles qui clôturent une cérémonie de mariage. Les mariés étaient heureux, les invités de même. Pourtant, une seule personne ne l’était pas. La petite fille aux cheveux d’un rose majestueux n’était pas heureuse. Pourquoi cela ? Elle n’aurait pas su l’expliquer. Mais un pressentiment ne l’avait pas quitté tout le long du mariage et cela la terrorisait. Comme si une tragédie allait se dérouler et qu’il était trop tard pour l’arrêter.

« Kate ? »

La jeune fille leva les yeux sur la mariée, qui était sa mère. Sienna Backer, anciennement Milers souriait à sa fille, lui tendant la main pour l’invité à venir près d’elle. Oubliant ses soucis, la rose se mit à sourire aussi et se jeta sur la main qui lui était tendue, comme si elle se raccrochait à une bouée. Marchant à côté de sa mère, elle put voir tous les invités rassemblés. En voyant leurs visages heureux, la jeune fille ressentit comme un pincement au cœur.* Il ne va rien se passer, c’est juste la fatigue qui me rend comme ça*. Le reste de la cérémonie se déroula sans encombre et c’est vers deux heures que le repas débuta. Enfin repas... Ce fut plutôt un festin qui se trouva sur la table. Tout le village était rassemblé pour fêter le mariage du jeune couple. Alors que les adultes mangeaient, les enfants jouaient dans la prairie environnante. La jeune Kate courrait à en perdre son souffle, dans la douce chaleur de cette journée d’été.

« Katie ! Tu viens jouer avec nous ? »

Encore un surnom pour la demoiselle. Elle se retourna en souriant et courût vers les enfants qui l’avaient appelée. Cette journée était magique. Elle se retrouvait avec ses amis, au mariage de sa maman et le ciel était d’un bleu si beau qu’elle aurait très bien put passer des heures à l’observer. La journée touchait à sa fin quand un frisson lui parcourra l’échine. Son mauvais pressentiment était revenu, plus fort que ce matin. La jeune fille se mit à observer les alentours, cherchant à voir ce qui clocher dans ce cadre idyllique. La peur l’avait saisie et elle tremblait de tous ses membres. Se tenant la tête entre les mains, la jeune fille essayait de refouler ce sentiment. Voyant son état, les autres enfants étaient partis chercher sa mère, la laissant avec une jeune fille qui essayait de la rassurer en lui parlant doucement. Mais le mal était là, quelque chose aller se déroulait, la rose en était certaine.
Lorsque sa maman arriva, la jeune fille était en larme, se tenant toujours la tête entre les mains. Sa mère la prit dans ses bras et commença à la bercer doucement, lui demandant ce qui la mettait dans cet état.

« Ma...Maman. J’ai peur.
-Peur de quoi ma chérie ? » Le regard que posait madame Backer sur sa fille était soucieux.
« J’ai… Comme un mauvais pressentiment maman. Depuis ce matin. Quelque chose de grave va se passer. Il faut que tu me croies ! »

La rose était au bord de l’hystérie, pleurant et tremblant tellement fort qu’on aurait pu penser qu’elle allait se casser en petits morceaux. Sa mère quant à elle était troublée parce que la jeune fille venait de dire. Un drame ? Impossible. Pas aujourd’hui tout du moins. La journée avait été tellement merveilleuse qu’elle ne pouvait pas se finir ainsi. Malheureusement, c’est dans les plus beaux jours que se commette les plus grandes tragédies.

Chapitre 2 : Perte de repères, se débrouillait dans l’obscurité :

La cérémonie reprit son cours après que Madame Backer calma sa fille. Celle-ci dansait maintenant avec sa mère, sous les regards attendris des convives. L’enfant souriait et riait comme si elle avait oublié ses craintes, et c’était mieux ainsi. La journée touchait maintenant à son terme pourtant tous avaient décidés de rester afin de finir de célébrer dignement ce mariage. Ils buvaient et chantaient à tue-tête, insouciant de la nuit qui les englobait. Pourtant, la rose l’avait remarquée elle. Il était finit le temps de danser au milieu de la piste. Son inquiétude était revenue, beaucoup plus grande cependant. Malgré tout, elle était assez sereine. Enfin, si l’on peut appeler de la sérénité lorsqu’on est inquiet. M’enfin, ce n’était plus qu’une fatalité, elle le sentait, tout était joué. Qu’importe ses actes, leurs destins à tous était scellés.
Tout en pensant à ça, elle observait les étoiles, essayant de repérer la sienne. Car oui, la jeune demoiselle avait une étoile, enfin… Pas officiellement tout du moins. C’est lors d’une soirée de printemps, il y a deux ans. Elle était sortie avec son père ramasser du bois pour la cheminée. C’est là qu’il lui expliqua tout sur les constellations. Ce jour-là, chacun s’attribue une étoile, comme une sorte de repère galactique. Celle de la petite fille se situait dans la constellation de lion. Plus pâles que ses comparses de la même constellation, elle se distinguait ainsi, se rendant unique. Lorsqu’elle la trouve enfin, la rose fixa son regard dessus, oubliant ce qui l’entourait, rentrant ainsi dans sa bulle, son petit monde. Il faut dire qu’à l’âge de dix ans maintenant, la jeune fille s’était construit un univers où ses rêves étaient comme stockés. Un monde où elle pouvait désirer tout et n’importe quoi. L’étoile qu’elle s’était choisie était comme la porte permettant d’entrer dans cet univers merveilleux. Malheureusement, plus le rêve est beau, plus le retour à la réalité est brutale. Et la demoiselle l’appris à ses dépens.

Ce qui l’a réveilla fut sa chute au sol, après avoir été bousculée. Reprenant pied dans la réalité, elle se rendit compte que tout le monde courait dans tous les sens en criant. Se relevant difficilement, elle sursauta lorsqu’elle entendit un bruit sourd et vit une personne s’écroulait à côté d’elle. Hagard, elle se faufila dans la foule hurlante. Les personnes à terre se faisaient plus nombreuses, l’angoisse plus grande. Au loin, la demoiselle pouvait apercevoir des flammes montées hauts dans le ciel. C’était la direction du village, de sa maison. Fascinée, la rose se mit à courir de toutes ses forces vers cette source de lumière pour pouvoir voir de plus près. C’était instinctif. Arrivant à l’orée des flammes, la demoiselle était effrayée. Ce feu, si énorme bruler tout sur son passage. Les maisons, les gens. Tout ce qui avait attrait au souvenir de ce village partait en fumée. Décontenancée, elle voulut s’approcher lorsque quelqu’un l’attrapa par le bras et la tira en arrière. C’était sa mère, qui l’avait cherchée à travers la foule. La mariée n’était plus que l’ombre d’elle-même. Sa robe était déchirée, sa coiffure de travers. Ça pouvait presque être risible si la situation n’était pas aussi critique. N’attendant pas de réaction de la part de sa fille, Sienna l’entraîna en direction des bois. Là, elle pourrait avoir un minimum de sécurité. Se laissant à moitié trainée, la rose n’en mener pas large. Elle était perdue, qui était ces gens ? Pourquoi faisaient-ils ça ? Tant de questions et si peu de réponse. Arrivant dans les sous-bois, la mère et la fille s’arrêtèrent pour reprendre leur souffle. Elles purent observés le village ce consumer, la prairie avec ses corps appartenant aux gens si connus d’elles. Soudain, des bruits se firent entendre. Des bruits de pas, suivis d’exclamations. Prenant peur, la mère entraîna de nouveau sa fille avec elle, plus profondément dans les bois. Pourtant, les bruits ne les lâchaient pas. Elles étaient poursuivies et sans doute rattrapées dans peu de temps à ce rythme-là. Soudain, Sienna s’arrêta brusquement et se retourna pour regarder sa fille en désignant un arbre du doigt.

« Grimpe dans cet arbre et reste à l’intérieur jusqu’à temps que je vienne te chercher. D’accord ? »

La voix était douce, tranquille. Regardant sa mère, la rose refusa, voulant venir avec elle. Les bruits se faisaient plus pressants et la maman perdit sa retenue, pour pouvoir protéger son enfant.

« Monte Katarina ! Tout de suite ! Fais-moi confiance ! »

Katarina… Son véritable nom. Lorsque sa mère l’employait, la demoiselle savait qu’elle devait l’écouter sans discuter. Elle hocha la tête, montrant son accord et sa génitrice l’aida à grimper. Se hissant sur les branches, la jeune fille se cacha dans les feuilles, ne bougeant plus, camouflant sa présence. Katarina regarda une dernière fois sa mère lorsque celle-ci parti. Deux minutes après, leurs poursuivants passés. La suite ne fut plus que cris et bruits sourds. Puis le silence. Un silence si pesant que la jeune fille s’entendit claquer des dents. Se retenant, elle pleura silencieusement. Elle avait deviné, tout était perdue maintenant, la tragédie avait eu lieu. Et elle se retrouvait seule, pour toujours. Ne voulant pas sombrer, elle se répéta les choses qu’elle savait.

« Je me nomme Katarina Milers, j’ai dix ans. J’ai vu ma mère mourir le jour de son mariage» La demoiselle déglutit difficilement et pleura longuement après ça. Ce jour avait été un massacre. Celui de sa vie, de son existence et de sa raison d’être. Qu’allait-elle devenir maintenant ? Quelqu’un allait-il venir la chercher ? Et où aller dans le cas contraire ? Tant de questions et si peu de réponse.

Chapitre 3 : Partir d’ici. Devenir une mage pour survivre :

Deux jours. Cela faisait deux jours que cette nuit de cauchemar avait eu lieu. Katarina avait eu le temps de pleurer, de se lamenter, de se rendre à l’évidence qu’il fallait qu’elle parte d’ici. De son arbre elle avait pu voir les autorités constater les dégâts le lendemain du massacre. Les corps avaient été enlevés de la prairie apparemment et le village fouillé pour dénicher différentes choses. La demoiselle avait observé la plupart des faits et gestes de ces personnes venues constater et non aider. Amer, la fillette avait alors longuement réfléchis à sa condition. Elle était dorénavant seule et il était hors de question qu’elle sombre. Si sa mère lui avait offert sa vie, ce n’était pas pour la gâcher ensuite. La réponse lui était venue dans la soirée. Elle devait partir, loin d’ici. Et c’est ce qui l’amena à descendre de son arbre le lendemain, pour fuir ces lieux et partir à l’aventure.

Tout n’était pas aussi simple pourtant. Quand elle prit enfin la route, la jeune fille se rendit compte que toute seule, désarmée et sans vivre, elle ne risquait pas d’aller bien loin. Surtout à son âge. Après de longues heures de marches à travers bois, Katarina découvrit un chemin, qui devait être souvent utilisé vu les nombreuses marques au sol. Prenant la décision de le suivre, la jeune fille déboucha peu de temps après sur l’entrée d’une petite ville. Déshydrater, elle se jeta sur la fontaine à l’entrée de cette ville pour boire de grandes gorgées d’eau. Quand cela fût fini, elle observa son reflet dans l’eau. Ses yeux étaient cernés, ses cheveux en batailles. Sa robe n’avait pas apprécié le passage dans la forêt et encore moins d’avoir été dans un arbre. Déchirée par endroit, elle ressemblait plus à des haillons qu’à une robe de fille de mariée. Repensant à sa mère, des larmes perlèrent à ses yeux et elle les essuya rageusement. Il n’était pas question de penser à ça maintenant, pas quand elle avait pris la résolution de vivre. Se détournant de la fontaine, elle observa les alentours. La ville était plutôt animée avec ses différents commerces. Elle pouvait voir un vendeur de poisson, un autre de viandes, ainsi de suite. Ecoutant son estomac qui criait famine, Katarina se dirigea vers une auberge où elle se restaura grassement, ne faisant pas attention à la facture. Pourtant, quand celle-ci arriva, la demoiselle pâlit. Dans son estomac se trouvait pour 3 000joyaux de nourriture. Ne pouvant pas payer, la demoiselle cherchait un moyen de s’échapper discrètement quand quelqu’un posa une bourse dans les mains de l’aubergiste, indiquant qu’il payait pour elle. Relevant ses yeux sur la personne, Katarina remarqua que son sauveur était en réalité une femme et que celle-ci lui souriait doucement. *Elle a le même sourire que maman*

« Alors gamine, qu’est-ce que tu fais ici toute seule ? »

Décontenancée, la jeune fille rougit avant de se mettre à regarder la table fixement.

« Je … Je suis parti de chez moi.
-Partit de chez toi ? » La femme s’esclaffa, comme si Katarina lui avait dit la meilleure blague de l’année. Pourtant, elle reprit son sérieux en voyant le regard de la demoiselle, douloureux.

« Qu’est-ce qui t’es arrivée ? »

Et là, la petite fille lui raconta tout, elle avait besoin de se confier à cette grande personne qui l’avait aidée si gentiment, besoin de lui confier sa douleur, ses doutes, ses envies… La femme l’écoutait patiemment, ne la coupant jamais, la laissant parler à son rythme. Quand Katarina eu finit, elle n’osa pas regarder son interlocutrice dans les yeux. Baissant la tête, elle attendit que celle-ci se moque de son envie d’aventure. Pourtant, le rire ne se fit pas entendre. Au contraire, la main de la femme se posa sur la tête de la jeune fille, dans un geste maternelle.
Relevant la tête, Katarina essaya de déchiffrer le visage de cette inconnue.

« J’ai bien envie de t’aider demoiselle Katie. Je peux bien t’appeler Katie non ? » Katarina hocha la tête, en signe d’acquiescement.

« Je disais donc, j’ai bien envie de t’aider. Et pour ce faire je vais t’apprendre la magie. Je n’en ai peut-être pas l’air, mais je suis une mage confirmée gamine. Et je suis certaine qu’on pourra faire quelque chose de toi. »

Le sourire de la femme s’agrandit, et Katarina sourit aussi en pensant à la vie qu’elle pourrait mener avec elle.

« Ah. J’oubliais. Mon nom est Serena. Je suis une mage de Lamia Scale »

Chapitre 4 : Nouveau départ :

Après ces belles paroles, Serena entraîna la demoiselle avec elle sur les routes. Elle était bien décidée à faire de la jeune fille une mage comme elle. Et c’est d’ailleurs lors de ce voyage qu’elle apprit à Katarina à utiliser la magie qui sommeillait à l’intérieur de son être. Après tout, comme Serena l’avait dit :

« La magie sommeille en chacun de nous. Il suffit simplement de prendre conscience de son existence pour pouvoir l’exploiter. »

Grâce à cette femme, la demoiselle commença à maitriser sa magie, celle du vent. Une magie assez rude, difficile à maitriser pour elle. En effet, les premières tentatives furent plutôt catastrophiques. Tantôt la jeune fille se retrouvait à plusieurs centaines de mètres de sa position initiale, tantôt elle s’envoyait elle-même dans les airs, priant pour retomber sans se faire trop mal. D’ailleurs, après ses entraînements, il n’était pas rare de voir des bleus apparaitre sur sa peau.
Comme on dit, les efforts portent leurs fruits au bout d’un moment. Et c’est ce qui arriva à Katarina. Au bout d’un an, elle pouvait utiliser assez convenablement sa magie, se basant sur des sorts faciles, tels que des bourrasques ou encore des minis tornades. Fière des progrès de son élève, Serena lui avait alors payé deux sabres, assurant à la demoiselle qu’avec ceux-ci elle ferait une mage formidable. Katarina buvait littéralement ses paroles et c’est avec une certaine impatience qu’elle attendit de mieux maitriser sa magie pour les utiliser. Lorsque ce fut enfin le cas, deux années s’étaient écoulées, et la demoiselle du départ avait laissée place à adolescente déterminée devant ses sabres. Les premiers entraînements furent aussi difficiles qu’il y a trois ans, lorsqu’elle apprenait à manier sa magie. Là elle manquait surtout de coordination avec ses sabres, n’arrivant pas à les maniés correctement. Tout est une question de volonté et ce n’est qu’au printemps suivant qu’elle mania correctement ses armes en les combinant à sa magie, pouvant créer à sa guise des bourrasques de vent en ne donnant simplement qu’un coup de sabre dans le vide.

Fière de ses progrès, la jeune fille n’en prenait pas pour autant la grosse tête grâce à Serena. Après tout, à chaque fois que Katarina fanfaronner, son mentor était là pour la remettre en place, lui rappelant ainsi qu’elle n’était pas la meilleure dans ce monde et que c’était encore loin d’être le cas.

Lors du seizième anniversaire de la demoiselle, la femme qu’elle considérait comme sa mère la quitta en ne laissant qu’un mot.

Je pense que tu l’as toi-même remarquée, je suis parti.
Ne sois pas triste n’y rien Katarina, après tout tu as aujourd’hui seize ans et je dois te rendre ta liberté.
Tu maîtrises assez la magie pour pouvoir te débrouiller seule maintenant. Et saches simplement que je suis parti sans te le dire pour ne pas regretter mon geste.
Mon dernier cadeau sera donc ta liberté gamine et j’espère que tu en feras bon usage.
Serena


Elle en ferait bon usage, c’était certain. Bien que triste, la jeune fille se releva pour préparer ses affaires et quitter le camp. La nuit dernière, elles avaient dormi à la belle étoile, comme souvent. Et c’est en se dirigeant vers la ville que Katarina parti, elle aussi. Elle comptait simplement vivre sa vie comme elle l’entendait, sans la gâcher.

« Merci beaucoup Madame Serena. »



|- Derrière l'écran -|


|- Prénom -> Athenais [Compliqué nan? xD]
|- Age -> 15 ans
|- Sexe -> Féminin
|- Comment avez-vous connu le Forum? -> Top-Site
|- Commentaire? -> J’adore. *-*
|- Code de Règlement ->




_________________


Dernière édition par Katarina Milers le Mar 26 Juin - 5:11, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Freya Mishiga
Modo
Modo
avatar

Messages : 189
Date d'inscription : 30/04/2012
Age : 24

Magic Fiche
Plus sur vous:
Joyaux(Argent)::
2000/10000  (2000/10000)
Magic'xpérience(xp)::
1001/3500  (1001/3500)

MessageSujet: Re: Présentation de Katarina Milers [~Terminer~]   Ven 22 Juin - 9:29

Bienvenue Kat bonne chance pour ta fiche =D

_________________


~L'apparence d'une gazelle, le courage d'une lionne~
Merci à mon Akichou pour la signa

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Présentation de Katarina Milers [~Terminer~]   Ven 22 Juin - 10:05

Coucou et bienvenue parmis nous ! ^^

Si tu as des questions n'hésite surtout pas ! x)

Bonne continuation !
Revenir en haut Aller en bas
Katarina Milers

avatar

Messages : 151
Date d'inscription : 15/06/2012
Age : 20

Magic Fiche
Plus sur vous:
Joyaux(Argent)::
0/10  (0/10)
Magic'xpérience(xp)::
151/1000  (151/1000)

MessageSujet: Re: Présentation de Katarina Milers [~Terminer~]   Mar 26 Juin - 5:13

Merci. [J'ai un don pour répondre des plombes après. xD]

Bon et bien, je pense avoir finis. Après je n'attend plus que votre verdict. ^^

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Akiko Daigaku
Admin
Admin
avatar

Messages : 365
Date d'inscription : 08/04/2012
Age : 25
Localisation : quelque part dans fiore!

Magic Fiche
Plus sur vous:
Joyaux(Argent)::
0/10000  (0/10000)
Magic'xpérience(xp)::
1901/3500  (1901/3500)

MessageSujet: Re: Présentation de Katarina Milers [~Terminer~]   Jeu 28 Juin - 7:48

bonjours/bonsoir, jeune PADAWAN! bienvenue sur FAIRY TAIL RPG,

désolé pour le temps que j'ai mise pour répondre a ta présentation, mais j’étais un peu occuper. c'est pour ca que je répond seulement maintenant.

Alors alors, t'es description mental et physique me semble correcte, hum... tout bien réfléchit t'es description son bonne. j'ai beaucoup aimer ton histoire, elle est vraiment bien je trouve. elle est aussi correcte. bon alors pour le rang... hum.... je trouve que le rang B sera parfais pour toi. il fait juste qu'un autre membre du staff passe pour dit si il est d'accord ou non pour te donner le rang B!

encore désolé pour le retard X_X


cordialement Akiko Daigaku!

_________________
Spoiler:
 

Invité oserais-tu m’énerver? hum... j’espère que non! ^_^
La mort est quelque chose dont personne ne voudrais, la vie est une chose si belle qui mérite d’être là pour chacun d'entre vous. mais est-ce que la vie est comme ce dont vous l'avez rêver? non ! alors Akiko Daigaku vivra là où la torture et le sang est la seul loi dans se bas monde !

le collier d'akiko et freya => http://ecx.images-amazon.com/images/I/41DifwlVI-L._SL500_AA300_.jpg
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Katarina Milers

avatar

Messages : 151
Date d'inscription : 15/06/2012
Age : 20

Magic Fiche
Plus sur vous:
Joyaux(Argent)::
0/10  (0/10)
Magic'xpérience(xp)::
151/1000  (151/1000)

MessageSujet: Re: Présentation de Katarina Milers [~Terminer~]   Jeu 28 Juin - 22:05

Pas de soucis Aki'. Tout le monde a une vie IRL. (;

Bon et bien j'attend le deuxième verdict alors. \o/

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Silmarïell Misa
Admin
Admin
avatar

Messages : 16
Date d'inscription : 07/04/2012
Age : 26

Magic Fiche
Plus sur vous:
Joyaux(Argent)::
0/10000  (0/10000)
Magic'xpérience(xp)::
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: Présentation de Katarina Milers [~Terminer~]   Ven 29 Juin - 12:36

Bonjour.
Tout d'abord je vais te souhaiter la bienvenue sur le Forum Smile.
Je ne vais pas à l'encontre de l'avis d'Akiko, je penche pour un rang B également =).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Akiko Daigaku
Admin
Admin
avatar

Messages : 365
Date d'inscription : 08/04/2012
Age : 25
Localisation : quelque part dans fiore!

Magic Fiche
Plus sur vous:
Joyaux(Argent)::
0/10000  (0/10000)
Magic'xpérience(xp)::
1901/3500  (1901/3500)

MessageSujet: Re: Présentation de Katarina Milers [~Terminer~]   Ven 29 Juin - 13:13

Alors je te valide pour Mage de Lamia Scale de rang B!


VALIDER! DEPLACER! VERROUILLER!

_________________
Spoiler:
 

Invité oserais-tu m’énerver? hum... j’espère que non! ^_^
La mort est quelque chose dont personne ne voudrais, la vie est une chose si belle qui mérite d’être là pour chacun d'entre vous. mais est-ce que la vie est comme ce dont vous l'avez rêver? non ! alors Akiko Daigaku vivra là où la torture et le sang est la seul loi dans se bas monde !

le collier d'akiko et freya => http://ecx.images-amazon.com/images/I/41DifwlVI-L._SL500_AA300_.jpg
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Présentation de Katarina Milers [~Terminer~]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Présentation de Katarina Milers [~Terminer~]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Présentation de Rose lewis terminer
» présentation de demi lovato
» Modèle de présentation
» Ma présentation ! (Phyllali)
» Présentation de Logan Echolls

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
FAIRY TAIL RPG :: Commencement :: Identité des mages :: Présentations des mages :: Mages Validés-
Sauter vers: