Venez-vous amuser dans le royaume de Fiore! dans quel camp allez-vous être? guilde légale ou illégale?
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 [MISSION] A bas les chasseurs

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Daniel Icefox

avatar

Messages : 59
Date d'inscription : 10/04/2012
Age : 23

Magic Fiche
Plus sur vous:
Joyaux(Argent)::
0/10000  (0/10000)
Magic'xpérience(xp)::
1001/3500  (1001/3500)

MessageSujet: [MISSION] A bas les chasseurs   Dim 24 Juin - 2:02

[HRP] désolé du retard il m'est arrivé des trucs imprévu ces deux derniers jours [HRP]

Mon réveil sonne, je l'éteint sans faire d'histoire pour ne pas réveiller Freya. Elle sais que j'ai une mission a faire aujourd'hui et que je me réveillerais tôt. En effet, même si le rendez vous avec le commanditaire était le soir, je préférais bien prévoir le coup. En effet, rentrer couvert de bandages ensanglantés de la tête au pieds n'était pas du tout l'un de mes passe temps favoris, puis on va dire que je suis du égard a la magie de rééquipement que je pratique le type qui va toujours se battre au corps a corps. Je n'avais pas trop d'idées pour remédier au problème, en effet, si je passe mon temps a trancher mes ennemis, il suffit qu'un jour je ne puisse pas l'atteindre et c'est fini. C'est pour cela que j'ai commencé a m’entraîner au maniement du yumi l'arc traditionnel des samurais de mon pays d'origine, pour être franc dans mon enfance je n'ai jamais été très doué avec cette arme, mais bon a force d'entrainement je peux viser l'oeil de quelqu'un a plus de vingt mètres. Cela est assez utile au cas l'ou vous avez un adversaire avec lequel il faut viser des points précis... Sauf que... J'en ai pas. En ce moment j'économise pour m'en offrir un mais c'est quand même assez cher.

Enfin bref, après un long bâillement a se décrocher la mâchoire et littéralement, elle a même émis un craquement sinistre au bout d'un moment. En même temps j'ai fini par m'y habituer, sa fait quelques années que sa craques dès que je baille trop fort. J'hésite a vous dire pourquoi, oh puis non je suis sur que sa ne vous intéressera pas. Je fini par enfin me lever, je prends mes vêtements que j'avais préparés et va dans la salle de bain. Après une rapide douche et préparation, je vais dans la cuisine et prends mon petit déjeuner. Je le mange assez rapidement en relisant les instructions de mission. Il n'y avait pas grand chose, mais bon après la perte de desgaron, je me sentais tout de même assez triste. Si j'avais accepté cette mission c'était en sa mémoire, pour lui. En effet cela l'aurais révolter de savoir que des braconniers allaient exterminer ces pauvres bêtes.

J'enfile mon manteau et sort de chez moi. Il me restait encore des choses a faire. En effet; je devait me rendre a Hosenka, tout d'abord pour compléter mes trousses de soin avec des objets d'une qualité irréprochable que je savais que je pourrais trouver a un seul endroit. Chez mon ancienne cliente: Alessia Lochlain. En effet, après une malheureuse crise de folie ou je me suis auto-mutilé elle s'est servi de ses objets de soin pour soigner mon épaule qui avaient été transpercé par une dague. Ses objets étaient d'une efficacité redoutable, mon épaule avait été totalement soignée.

Enfin le train s'arrête, ce n'est pas que j'ai le mal des transports mais je suis loin d'être a l'aise dans ces montres d'acier et de vapeur. Je commence a marcher lentement, a ce rythme la j'arriverais a la boutique d'ici l'ouverture. Je m'amuse a regarder les gens vivre leur vie alors que je marche toujours d'un pas au ralentis. La ville était déjà animée du matin, et cela me tira une sourire presque involontaire. J'arrive devant la boutique et entre doucement, je me dirige vers le comptoir. Je fit un sourire chaleureux et dit avec une voix douce:

"Bonjour Alessia"

Après des chaleureuses retrouvailles... Enfin chaleureux est un grand mot, plutôt amical. Malgré toutes les péripéties que nous avions vécue lorsque je l'ai escortée jusqu'à Iceberg, nous nous sommes quand même assez bien entendu. Je ne saurais pas dire non plus si nous sommes amis, mais en tout cas je l'aime bien et la considère comme, je ne sais pas très bien de son côté si elle m'apprécie ou pas, mais bon elle a l'air de trouver mes actes un peu extrêmes... Fin bref, je finis par lui dire:

"J'aurais besoin d'objets pour soigner, tels que les bandages de la dernière fois. J'ai a arrêter une bande de braconniers qui vont bientôt rajouter les Kyets sur le liste des espèces disparues a force de les capturer et les revendre. Je me doute que sa ne se passera pas sans heurt alors autant être prêt"

Je lui fit un sourire confiant puis je paye mes achats. Après lui avoir souhaité bonne chance, je repris le chemin de la gare, je m'assis a une terrasse et commande une glace a la fraise. Il me restait environ une demie heure d'attente, je me posait des questions sur le type de fairy tail qui devait me servir de coéquipier... Il a intérêt a ne pas être un boulet, déjà que je n'apprécie pas trop cette guilde, mais si il me met des bâtons dans les roues sa n'ira pas. Enfin bref, je finis ma dernière cuillère et prends mon train. Il se passe quelques heures avant d'arriver a la forêt d'Iria. Le contact attends a la lisière, c'était un homme du service de la protection animal comme j'aurais du m'y attendre. Je fit un petit sourire et dit d'une voix neutre:

" Devil Sword de Lamia Scale"

Je lui montre ma marque sur mon poignet alors que son soulagement était visible. Je m'assit sur une souche d'arbre, me demandant ce qu'il allait se passer. En tout cas je voit que le type de Fairy tail n'est toujours pas arrivé, bon au moins c'est moi qui donnera une une bonne impression. Je m'étire, j’espérais pourvoir en attraper sur le fait ce soir histoire de pouvoir démanteler le réseau ce soir...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Zorgan Lengarder

avatar

Messages : 281
Date d'inscription : 15/05/2012

Magic Fiche
Plus sur vous:
Joyaux(Argent)::
4750/10000  (4750/10000)
Magic'xpérience(xp)::
837/1000  (837/1000)

MessageSujet: Re: [MISSION] A bas les chasseurs   Dim 24 Juin - 21:24

La vie nous met parfois à genoux et c'est à nous seul de décider si on veut se relever.
Le Dark Gardener

    Zorgan se réveilla en retard pour sa mission à cause d'un cauchemar qui lui sembla extrêmement réel sur le coup. Ce cauchemar était le fait que la guilde ne veuille plus de lui. S'il il avait été réel il n'aurait à présent plus rien car maintenant Fairy Tail était sa seule famille. Mais en arrivant à la guilde pour passer le bonjour il vit que s'était bien un cauchemar car tout le monde le salua et lui dit bonne chance pour sa mission . Ils précisèrent aussi qu'il était en retard mais il n'en fit pas cas. Il était heureux que tout le monde l'ait accepté aussi vite mais il n'avait pas le temps de penser à ça maintenant car il devait vite filer jusqu'au train pour aller à la forêt d'Iria.

    Dans le train il eu le temps de réfléchir à énormément de choses. La première qui lui vint à l'esprit était qu'il n'avait jamais fait de mission avec une personne venant d'une autre guilde que la sienne. En effet son coéquipier pour cette mission , Devil Sword , faisait parti de Lamia Scale une guilde tout aussi connue que Fairy Tail. Zorgan ne savait pas pourquoi son coéquipier avait choisit cette mission mais lui il avait une bonne raison. Zorgan ne cherchait jamais la bagarre mais quand on touchait à la nature il n'avait aucune pitié. La nature était une partie intégrante de Zorgan dans le sens où il utilise exclusivement la magie des plantes en plus de ses sabres. Le seul fait de s'en prendre à la nature et aux peuples qui en sont proches le dégoûte et c'est donc bien pour cela qu'il voulait démanteler le réseau de braconnier le plus vite possible. Il espérait pouvoir le démanteler ce soir pour que les Kyets soient tranquille. Après tout , il ne comprenait pas comment on pouvait faire du mal à ses petites bêtes si inoffensives. Durant le trajet , il prit également le temps ,avec un coton piqué par un cure-dent , de nettoyer ses trois sabres. D'aussi loin qu'il se souvienne ils avaient toujours été avec lui car s'étaient les seuls souvenirs de son père et sa mère décédée. Il revint sur Devil Sword il avait entendu parler de lui par Mirajane et Erza. D'après elle il utilisait la magie de rééquipement. Zorgan trouvait cette magie drôlement élégante ,surtout quand le possesseur change d'armure c'est magnifique enfin avec Erza on avait cet effet là. Donc Zorgan était curieux de voir cela sur un homme. Il le reconnaîtrait assez facilement car il avait les cheveux blancs un trait physique assez particulier quand on est jeune.

    Il arriva à l'orée de la forêt d'Iria , quelques heures plus tard , et vit assis sur une souche d'arbre ce qui lui semblait être Devil Sword. Ensuite en voyant son bras il n'eut plus aucun doute car il avait le tatouage de Lamia Scale. Un homme l'accosta pendant qu'il regardait son coéquipier curieux. Il lui demanda qui il était et il répondit:

    Zorgan Lengarder de Fairy Tail

    Et pour prouver à l'homme qu'il était bien de Fairy Tail il lui montrait son tatouage sur l'épaule droite. Il lui dit qu'il était en retard ce qu'il avait remarqué mais bon il n'avait pas le droit d'engueuler le client pour une erreur qu'il avait commise. Devil Sword se leva et vint vers lui pour se présenter et lui dire qu'il espérait que Zorgan ne soit pas un boulet. Zorgan le trouvait froid au premier abord ,mais bon vu qu'il y avait concurrence entre leur deux guilde il se dit que son partenaire ne devait pas plus aimer que ça Fairy Tail. Alors que Zorgan lui était impatient de travailler avec lui. Après tout il ne connaissait rien de lui donc il n'avait pas à le juger dès maintenant. D'ailleurs en le regardant , on voyait qu' il était déterminé à faire cette mission et qu'il essayerait de la finir au plus vite. Zorgan sentit soudain la présence de quelqu'un et se retourna pour voir une jeune femme a l'air soulagée à quelques pas d'eux.Devil Sword accepta son aide et l'entraina dans la forêt.

    L'homme les guide jusqu'à l'endroit où l'on retrouvai souvent des corps de Kyets et les laissa . Zorgan examina l'endroit avec précision. D'ailleurs grâce à sa magie il pouvait trouver des indices que d'autres ne trouverait pas forcément car avec elle il lui était possible de suivre ses plantes.Oui c'est vrai ce n'est pas commun mais Zorgan pouvait sentir le message de ses plantes et les suivrent sans leur parler. Il trouva une empreinte un peu plus loin presque totalement effacée mais qui pourrait être utile car l'on voyait dans quel sens elle allait ce qui était largement suffisant pour savoir d'où venait les braconniers. Zorgan et Devil revinrent sur leur pas et commencèrent à échafauder un plan tout en écoutant les conseils du client qui connaissait mieux qu'eux la région.


    42 lignes.


Dernière édition par Zorgan Lengarder le Jeu 28 Juin - 20:21, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alessia Lochlainn

avatar

Messages : 82
Date d'inscription : 26/04/2012
Age : 29

Magic Fiche
Plus sur vous:
Joyaux(Argent)::
3000/10000  (3000/10000)
Magic'xpérience(xp)::
1001/3500  (1001/3500)

MessageSujet: Re: [MISSION] A bas les chasseurs   Lun 25 Juin - 2:16



Un souffle régulier et lent se faisait entendre pareil à une douce mélodie dans la chambre, les couvertures s'abaissant et se relevant dans un rythme paisible alors qu'Alessia dormait, la soirée avait été agitée, elle n'avait su trouvé le sommeil alors que tant de questions la tracassait. Toute sa vie commençait à être chamboulée et au final... rien. Rien ne changeait, elle ouvrait toujours sa boutique, elle restait dans la même ville, alors que dans l'ombre, elle ne trouvait plus de but, elle ne voyait plus son avenir dessiné dans la roche comme auparavant. Sa vie était-elle terminée ? Non, son cœur battait toujours, mais le futur était dorénavant bien plus flou.

Un léger bruissement coupa le souffle tranquille, le fit s'accélérer alors que la jeune fille se tournait dans son lit, son esprit embrumé émergeant peu à peu au creux de l'oreiller. Hum... Fallait-il réellement se lever ? Le jour n'était même pas encore là, elle aurait bien prolongé sa courte nuit en compagnie de ses draps et la chaleur du sommeil. Mais quelque chose lui disait que ce serait une bonne journée, il fallait en profiter non ? Ses pieds nus effleurèrent le sol alors que ses yeux se refermaient par instinct, non, elle n'était pas matinale, tant qu'elle n'avait pas son tonifiant dans les veines, inutile d'insister. Son pas trainant, ses mains tâtant les murs et longeant les portes, elle arriva dans sa cuisine ou une bonne âme avait eut la bonne idée de lancer le café. Aaaahhh ce petit, il n'était peut-être qu'une création sans âme et sans esprit, il avait le don pour s'occuper d'elle. Buvant le doux nectar amer et dévorant au passage un maigre repas, ses yeux finirent par daigner s'ouvrir lentement, percevant tout d'abord des silhouettes sombres, puis des formes floues, et enfin les images réelles.

Après une petite douche et s'être habillée, la jeune demoiselle finit par descendre à la boutique pour faire un brin de ménage, attendant l'heure d'ouverture, les yeux rivés sur sa pendule. A l'heure fatidique, elle était fin prête, la clef tournant dans la serrure, laissant entendre un cliquetis. Quelques secondes passèrent avant qu'une première silhouette ne se présente. Tiens ? Déjà ? Et bien, la journée sera très bonne dirait-on. Mais l'homme qui entra lui arracha un battement de cœur rebel.

- Devil ! Quelle bonne surprise... bienvenue.

Elle masquait comme toujours ses rougissement et la tensions qui pouvait naitre. C'est vrai, il fallait l'avouer que ce jeune homme ne la laissait pas indifférente, il la stressait et en même temps elle était ravie de le revoir. Masochiste ? Non pas vraiment, il s'agissait là plutôt des étrangetés de la gente féminine. Son visage paraissait toujours impassible mais au fond, elle aurait aimé lui demander comment il allait, s'il avait fait bon voyage, des nouvelles de Freya etc... Mais rien ne perça ses lèvres. Elle écouta sa demande en affichant tout de même un regard étonné et inquiet. Des bandages ? Ce serait si dur que ça ? Pour que Devil lui même s'inquiète à ce point là de comment tout ceci finirait, ce devait-être dangereux. Elle lui donna ce qu'il désirait sans trop poser de questions, lui faisant tout de même un gros rabais sur le prix sans pour autant le lui dire. Certes, elle devait faire tourner son commerce mais pas au dépend de ses amis.

Le regardant sortir elle poussa un petit soupir une fois disparut derrière la porte. Ah lala, elle ne devrait peut-être pas s'en faire autant, il était puissant, il n'y avait aucune raison pour qu'il rentre en plusieurs morceaux.

- Si tu es si inquiète, va voir si tu ne peux pas l'aider.

Fit-une petite voix d'enfant venant de l'étage. La copie de Shannon venait de pointer le bout de son nez, proposant de garder la boutique. Elle secoua la tête d'un air négatif.

- Non... Je le gênerais plus qu'autre chose.

Le petit lui adressa un regard mécontent, lui rappelant qu'elle lui avait déjà été utile par le passé et que si jamais elle n'avait certes qu'un seul acte utile, c'était déjà suffisant. Il la rassura également concernant le vrai Shannon, il trouverait une excuse pour justifier l'absence de la maitresse des lieux. Comment dire non à une si jolie petite bouille ronchonne puisse-t-elle ne pas être humaine ? Se changeant à nouveau pour arborer un pantalon serré et un corset, une ceinture de rangement pour ses cartes, elle sortit en remerciant le gamin de sang d'un léger baisé sur le front.

Au dépars il était difficile de le retrouver, ce n'est qu'en passant par le panneau d'affichage qu'elle consulta le lieu de rendez vous. Les kyets hein ? Bon, le point de rendez vous était à l'orée de la foret. Pas de temps à perdre, elle se devait de courir.

C'est ainsi qu'elle parvint au lieu de rendez vous, sans pour autant être essoufflée, mais là, surprise ! Deux autres hommes étaient avec Devil. Ah... Peut-être n'avait-il pas besoin d'elle après tout. Elle se rapprocha doucement, timidement, adressant un léger signe de tête aux deux inconnus avant de reporter son regard sur Devil. Ah oui, une excuse, elle ne pouvait pas dire qu'elle s'inquiétait pour lui après tout.

- Heu... Je voulais venir sauver ces pauvres créatures avec vous, mais il semblerait que vous soyez déjà nombreux... Tu promets de sauver les Kyets Devil ?

Demanda-t-elle. Oui, sans doute serait-elle de trop au final, elle n'avait pas vraiment pensé qu'il pouvait être accompagné, ces histoires de guildes lui étaient encore trop étrangères, elle n'arrivait pas encore à concevoir le fait que des mages puissent former des groupes fermés... Elle jeta un regard discrets aux deux autres hommes. L'un d'eux avait des sabres, un combattant donc, Alessia sentit son cœur soulagé, mais le second parraissait bien moins utile... autant qu'elle en fait, habillé normalement et sans armes, il devait-être un mage à distance.



[52 lignes]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Daniel Icefox

avatar

Messages : 59
Date d'inscription : 10/04/2012
Age : 23

Magic Fiche
Plus sur vous:
Joyaux(Argent)::
0/10000  (0/10000)
Magic'xpérience(xp)::
1001/3500  (1001/3500)

MessageSujet: Re: [MISSION] A bas les chasseurs   Jeu 28 Juin - 10:19

Je m'étire et me lève, le type de Fairy Tail venais d'arriver je ne pouvais pas me permettre de faire le paresseux plus longtemps. Quelque chose me fit tiquer en le voyant, c'est tout simplement la fait... qu'il se balade avec TROIS sabres! Serieux c'est quoi ce guignol se battre avec trois sabre mais c'est complètement stupide! Déjà que se battre avec deux diminuait de beaucoup la force de frappe mais trois... Puis il le met ou le troisième? Entre ses jambes? Ou pouvais t-il caser ce sabre... on en a que deux de mains, puis d'après ce que je sais c'est un mage des plantes. Heureusement qu'on est pas dans mon pays sinon ce pauvre type se serais fait huer par tous les gardes. Bon je me calme c'est sensé être mon partenaire pour cette mission alors je doit pas être désobligeant avec lui. Nan mais bon se taper la causette avec un type de Fairy Tail ne me tentais pas vraiment, surtout que la a mes yeux j'étais tombé soit sur un bouffon, soit sur un débutant qui a plusieurs sabres de peur d'en perdre un.

J'entends des bruits de pas arriver, et la main sur un de mes pistolets je me retourne prêt a tirer et voit... Alessia. Franchement je me sens soulagé qu'au vu de la manière dont je suis on a l'impression que j'ai les mains dans les poches... Sérieux si je me serais retourné pistolet au poing elle aurais cru que j'allais la tuer... Quoique elle me connait si bien vu la mission qu'on a faite ensemble qu'elle doit savoir que j'ai les mains sur mes armes. En fait elle a du surtout rien voir tellement elle avais l'air concentrée sur ce qu'elle allais dire... On dirais qu'elle cherchait une excuse... J'ai vraiment trop d'imagination moi sérieux faudrait que j'aille voir un médecin pour sa un jour. Elle fini par parler.

Ah c'était donc sa, elle s'inquiétait pour les bêtes. J'aurais du m'en douter, un jolie fille comme elle n'avait surement pas du rester insensible a l'annonce de l'extinction des Kyets. c'en était risible pendant une seconde j'avais presque cru qu'elle venait parce qu'elle s'inquiétait pour moi. Moi égocentrique? Peut être un peu, je dirais même qu'il y a des chances pour que sa soit vrai mais que voulez vous je ne peut pas être parfait. Je lui souris et dit:

"Ben viens avec nous. Avec tes talents on pourra en sauver encore plus."

De toute manière je ne lui laisse pas le choix parce que je lui prends la main et l'entraîne avec nous. Je ne peut m'empêcher de rougir légèrement a ce contact, elle avait la main douce et moi j'avais la main pleine de cals a force de m'entraîner a manier mes armes. C'était une situation assez gênante mais bon je faisait avec. Je continue de l'entrainer dans les bois a la suite de Zorgan. On allais a un endroit indiqué par le contact comme l'endroit ou l'on retrouvais souvent les restes des massacres comis par les contrebandiers. En effet un kyets adulte est indomptable, il cherchera toujours a s'enfuir alors que élevé depuis l'oeuf il révélaient un caractère d'une douceur incroyable.

Nous arrivons a l'endroit du carnage, l'odeur qui y régnait me rappelaient celle des champs de bataille quand j'étais plus jeune et c'était des souvenirs dont ils ne valaient mieux pas les faire remonter a la surface. Je lâche la main d'Alessai et me penche a terre pour essayer de trouver des empruntes mais je n'en voit aucune, en même temps le pistage n'a jamais été mon fort. Je me redresse et me demande si Zorgan pouvais communiquer avec les végétaux, cela pourrais être un atout considérable dans cette situation, en tout cas, pour l'instant, il me restait plus qu'a enterrer les corps de ces pauvres annimaux. Puis... Les marques des armes me permettrons peut être d'en déduire a quel genre d’adversaire on allait avoir a faire.

Pour l'instant, cela restait assez infructueux, il y avait des traces de flèches, d'épée de type médiévale chevalier et de lance. En gros aucune trace de mage ennemi ou quoi que ce soit de ce genre. Sa me rendais perplexe, pourquoi faire appel a des mages si la garde pouvais s'en occuper? Je me penche sur un autre petit animal, il a son pelage blanc comme la neige, je trouvais cela dommage qu'une créature si belle soit tuée par la bêtise humaine. Au moment ou je la pris dans mes mains, il tressaillit légèrement. J'était étonne et sort immédiatement un des bandages soignant que j'avais acheté a Alessia et commence a soigner les blessures du petit animal. Je me retourne vers Alessia et dit:

"Viens m'aider a le soigner il est encore en vie."

Je laisse la place a Alessia qui est beaucoup plus douée que moi et rejoint Zorgan et lui demande si il a trouvé quelque chose qui nous permettrais de nous lancer a la poursuite de ces bandits. Je lui explique je j'ai rien trouvé de mon côté et qu'il y a qu'un seul survivant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Zorgan Lengarder

avatar

Messages : 281
Date d'inscription : 15/05/2012

Magic Fiche
Plus sur vous:
Joyaux(Argent)::
4750/10000  (4750/10000)
Magic'xpérience(xp)::
837/1000  (837/1000)

MessageSujet: Re: [MISSION] A bas les chasseurs   Jeu 28 Juin - 21:19

La vie nous met parfois à genoux et c'est à nous seul de décider si on veut se relever.
Le Dark Gardener

    Devil Sword vint jusqu'à Zorgan pour lui dire qu'il n'avait trouvé que des traces de combats rudimentaires comme des traces de flèches ou d'épées. Zorgan lui dit donc ce que lui avait trouvé.

    J'ai trouvé une empreinte fraîche presque effacée mais on voit dans quel sens elle se dirige.

    Devil avait l'air surpris sur le coup puis il se reprit en main et décida qu'il fallait suivre cette piste aussi petite soit-elle. Quand Devil avait vu Zorgan il avait apparemment tiqué sur ses sabres et surtout leur nombre. Zorgan sentait que Devil l'évitait le plus possible et décida de rompre le silence car il en avait marre d'être toujours pris pour un abruti parce qu'il portait trois et non deux sabres.

    Bon avant d'aller plus loin je voudrais te dire deux trois petites choses Devil. Tu veux m'éviter d'accord , tu veux me cacher des choses d'accord mais vu que pour le moment on est sur la même mission tu pourrais passer outre tes préjugés par rapport à moi que ce soit sur mes sabres ou autre car on risque de se faire tuer à tout moment. Aujourd'hui on est partenaire donc s'il te plaît ne me cache rien car je ne te cache rien. Je parle surtout des flingues que tu caches dans tes poches.

    Devil regarda Zorgan surpris puis eut l'air de changer l'opinion qu'il avait de lui. Zorgan se fichait de se qu'il pouvait penser du moment que la mission était menée à bien. Zorgan réfléchit ensuite à ce que lui avait dit Devil , comme quoi il avait trouvé seulement des marques de batailles médiévales. En y réfléchissant bien ça lui parut clair comme de l'eau de roche et il en informa immédiatement ces compagnons.

    J'ai compris ça y est ! Je vous explique ma théorie. Les Kyets sont des animaux assez rapides donc ils ont du avoir du mal à leur courir après. Les braconniers ont donc sûrement engagés un mage pouvant faire des runes pour pouvoir emprisonner les Kyets sans problème. C'est ce qui paraît le plus logique car les runes ne laissent aucune traces une fois effacées. En plus j'ai entendu dire il y a peu qu'il y avait eu d'autres victimes dans cette même forêt et que ce n'étaient pas forcément des Kyets. Donc en toute logique la forêt doit être parsemée de runes piégées pour en attraper le plus possible.

    Zorgan était fier de lui son raisonnement tenait bien la route. Il s'était étonné lui-même lui qui d'habitude ne parle jamais ou presque jamais en mission n'avait pas arrêter durant celle-ci. Alessia et Devil avait l'air , après réflexion, du même avis que lui. Ils décidèrent de concert de continuer la traque tout en étant extrêmement prudent. Les plantes prévenait Zorgan quand elle sentait quelque chose d'assez bizarre et il prenait un autre chemin. Zorgan suivait le sens de l'empreinte jusqu'à ce qu'il trouve sur la gauche un morceau d'étoffe accrochée à un buisson. Sûrement un des bûcheron du coin qui l'avait perdu en cours de route sans s'en rendre compte. Zorgan sentit l'étoffe. L'odeur était âcre sûrement du à la transpiration qui avait pris l'humidité de la forêt mais derrière cette odeur il sentait comme une odeur de bois coupé et de suie. Quand il expliqua ce qu'il venait de sentir , Devil comprit que pour le moment le fait qu'un des braconnier puissent être un bûcheron n'était pas à exclure. Zorgan poursuivit sa route jusqu'à une chaumière d'une taille modeste. Un homme en sortit et il avait à la base de la jambe un trou dans le pantalon de la même couleur que le morceau de tissu retrouvé plutôt dans les bois ce qui ne laissait aucune place au doute. Ils avaient trouvés le repaire des Braconniers car les Bûcherons étaient placés à l'autre bout de la forêt. Et comme les seuls autorisés à être dans la forêt étaient les bûcherons ces gens là n'avaient donc rien à faire ici.

    On a trouvé leur repaire mais maintenant on doit savoir combien ils sont et on doit les prendre en flagrant délit. On pourrait essayé de s'infiltrer dans leur groupe ce qui est plutôt risqué où de les piéger dans les runes placées au alentours.Je dirais que pour le moment la priorité est surtout de choper le mage des runes au cas où il se révèlerait être plus fort que nous. Mais bon après c'est mon avis donc Devil je te laisse décider de la prochaine manœuvre que l'on suivra.


    41+ 42 = 83 lignes
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alessia Lochlainn

avatar

Messages : 82
Date d'inscription : 26/04/2012
Age : 29

Magic Fiche
Plus sur vous:
Joyaux(Argent)::
3000/10000  (3000/10000)
Magic'xpérience(xp)::
1001/3500  (1001/3500)

MessageSujet: Re: [MISSION] A bas les chasseurs   Ven 29 Juin - 0:34



La jeune fille fut entrainée par la main dans la foret, à son contact, elle déglutit difficilement en détournant son regard vers Zorgan.Bon, bien sur elle n'allait pas montrer à quel point elle était troublée de faire une "balade en foret" main dans la main avec Dev, mais elle se demandait tout de même si leur nouvel acolyte ne se douterait pas de quelque chose concernant ses émotions troublées. Tant pis... c'était à prévoir mais pour le moment il n'avait pas l'air d'en faire grand cas, à vrai dire, on dirait même presque qu'il ne l'avait presque pas vue, il avait juste jeté un rapide coup d'œil et puis... plus rien. Tant mieux, ça épargnera les longues présentations pleine de bons sentiments. Ah oui les présentations, c'est vrai. Elle lui adressa un rapide sourire, lui donnant son prénom histoire qu'il le connaisse et puis... rien de plus, ils se contentèrent de marcher. A première vue Devil semblait connaitre son chemin, sans doute des infos relatives à la mission, elle se disait parfois qu'il devait y avoir du bon à être dans une guilde, mais au final, être sous la tutelle d'un groupe ne lui disait toujours rien de bon.

Au bout de quelques minutes, ils atteignirent un point critique de la foret, l'odeur était telle qu'Alessia fit une légère grimace, lâchant la main du jeune homme pour la porter à son nez. Quelle pestilence ! Était-ce les corps qui sentaient ainsi ? C'était la première fois qu'elle voyait autant de morts, ce n'était pas une combattante elle, une simple marchande. Sentant les larmes poindre à ses yeux, elle détourna la tête afin qu'on ne la voit pas. Ce n'était peut-être pas une bonne idée finalement, qu'une amatrice comme elle, sensible et douce voit se genre de carnage. Non, elle devait faire un effort, regarder la vérité en face et tout faire pour qu'un tel désastre ne se reproduise plus. Poussant un profond soupir, elle se tourna à nouveau, lentement. La vision était toujours aussi effroyable, comment pouvait-on faire cela ? La voix du mage de Lamia la tira de son chagrin. Un survivant ? Merveilleux ! Se précipitant elle s'agenouilla et entreprit de faire des bandage, régénération maximum, mais vue son état, il devrait attendre une dizaine de minutes avant de repartir... Et ce n'était pas vraiment la meilleure chose à faire. Son regard croisa celui de la créature, bon sang, elle y voyait la peur, la douleur, la fatigue de se battre contre la mort. Alessia se pencha sur elle, murmurant des sons apaisants pour la tranquilliser le temps de stopper les saignements et la stabiliser. C'était bon... Elle était sauvée de la mort pour le moment, mais si une créature carnivore ou les chasseurs revenaient, s'en était finit d'elle.

La prenant dans ses bras à son tour, elle se disait qu'il était plus sage de la protéger le temps que son bandage ait terminé son œuvre. Devil et l'autre homme finissait de discuter d'on ne sait quoi... elle s'en fichait mais une question la troublait.

- Dites moi... Vous êtes surs que ce sont des braconniers ou des chasseurs ?

Elle laissa un temps de pause, le temps de bien formuler la raison de son inquiétude.

- Un braconnier emporte au moins la peau de ses prises, le chasseur emporte la viande... Là ce que je vois c'est juste des morts inutiles. Comme si les gens c'étaient amusés à tuer... Non pas pour un quelconque profit, mais juste pour le plaisir de tuer.

Ce raisonnement se tenait, les braconniers et les chasseurs étaient connus pour faire du profit sur le dos d'animaux innocents, mais là, rien n'avait été embarqué, aucune peau, aucune chaire. Ce ne disait rien qui aille... et pire que tout, cela commençait à mettre la jeune fille en colère. L'autre homme finit par trouver des traces alors que la créature recommençait à bouger, Alessia saisit une de ses bagues et celle ci se reforma autour d'une patte de la créature, tel un traceur. "Allez, soit prudente hein ?" fit-elle en ôtant les bandages et laissant l'animal repartir. Pourvue qu'il ne lui arrive rien. Fermant les yeux, elle parvint à voir les arbres défiler, le traceur fonctionnait, sentait le pouls joyeux de la bête. La jeune femme poussa un soupir soulagé avant de suivre les deux hommes.

Ils slalomèrent entre les arbres, bifurquant parfois sous les conseils de l'autre homme. Il était vraiment étrange, il semblait s'arrêter, toucher une plante puis repartir avec un bon conseil. Non mais il lisait dans les feuilles de thé aussi ? Elle devrait peut-être lui demander son avenir un de ces jours. Se faisant discrets, ils atteignirent bientôt un cabanon gardé. Étrange pour des bucherons non ? L'homme paraissait persuadé d'avoir atteint l'objectif mais ne sachant comment s'y rendre. Trouver le mage ? Cela paraissait tellement facile pour elle qu'elle se permit de lever la main à mi-hauteur.

- Je pourrais regarder à l'intérieur sans m'y rendre.

Sortant une bourse de cuir, elle laissa choir le contenu au sol, des bracelets en forme de serpents, chats et autres en tout genre, une dizaine au bas mot.

- Trouvez le mage et les runes...

Soudain, les babioles s'animèrent, se changeant tout d'abord en mini-animaux, puis devenant aussi transparent que de l'eau, partant à toute vitesse vers le cabanon et ne laissant qu'un bruissement de feuilles sur leur passage.

- Laissez moi quelques instants...

Elle ferma les yeux, son cerveau s'étant habituer à recevoir autant d'informations et à les compacter. Elle resta ainsi quelques minutes, son souffle lent et paisible était parfois secoué par une peur quelconque avant de se re-stabiliser. Ses yeux s'ouvrirent alors lentement, poussant un nouveau soupir.

- Rien... c'est étrange il n'y a aucune effluve de magie à l'intérieur, ni même d'animaux sinon des chiens de chasse... Mais pas de trace des Kyets... Sinon du sang sur les épées. Ce n'est sans doute qu'un poste, le mage n'est pas là.

Elle ne saurait le dire, mais tout ceci ne lui disait rien de bon, si le mage n'était pas là c'est qu'il était dans une autre antenne des braconniers, ce qui ne pouvait dire qu'une seule chose : Ils étaient bien nombreux. Devil avait raison, si ses estimations étaient justes, les Kyets pourraient bien avoir disparut de cette foret dans quelques mois seulement, et pour peu que d'autres braconniers sévissent dans les autres foret, ça ne leur prendrait pas beaucoup de temps à raser les Kyet de la planète.

- Il y a une douzaine de gardes dans cette bâtisse, armés à l'ancienne, certains discutent d'un... captif, je ne sais pas s'ils parlent d'un Kyet ou d'un humain...

Finit-elle avant de jeter un œil à Devil, attendant les directives. Pour elle c'était tout vu, même si les garçons décidaient de ne pas raser cette baraque elle le ferait... Sora et Kaji s'en donneraient à cœur joie pour elle. Ah non pas Kaji, mettre le feu comme ça en pleine foret n'était pas bon... Donc ce sera juste sora, peut-être Goliath, ça prendra plus de temps, ce sera moins propre... mais ça ferait moins de dégâts inutiles. Sauf si Mizu est de la partie, elle pourrait dans ce cas stopper les flammes.



[52 + 58 = 110 lignes (enr)]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Daniel Icefox

avatar

Messages : 59
Date d'inscription : 10/04/2012
Age : 23

Magic Fiche
Plus sur vous:
Joyaux(Argent)::
0/10000  (0/10000)
Magic'xpérience(xp)::
1001/3500  (1001/3500)

MessageSujet: Re: [MISSION] A bas les chasseurs   Jeu 12 Juil - 5:13

Bon alors la on était mal parti, l'autre mage qui me fait un crise d'égo a propos de ses trois sabres et Alessia... J'aurais pas du l'emmener sa a du être un choc pour elle tous ces morts, bon au moins, j'ai pu lui montrer un Kyets a sauver ce qui n'est pas mal... Mais ce qui m'horripilait le plus est vraiment les trois sabres et le fait que le type soit fier d'avoir vu que j'avais deux pistolets. Non serieux c'est parce qu'il a vu ça que je vais lui jeter des fleurs? Non mais y'a des limites a la bêtise!!! Je me retourne et lui dit sèchement d'un ton agacé:

" Ecoute que tu ait trois sabres c'est étrange mais c'est ta vie et je m'en contrefout aussi bien que de savoir si tu est capable de te mettre a voler avec un coup de pied au derrière. On se limite a la mission c'est tout. Je suis parfaitement capable de faire abstraction de tout sentiment en mission ce qui n'a pas l'air d'être ton cas si tu tique juste parce que j'ai regardé un peu trop tes sabres... Ok j'ai deux pistolets et sa fait quoi?"

Eh oui j'ai changé d'avis sur ce type je le trouve désormais exaspérant au possible. Bon, je regarde le lieux avec attention... Trop localisé, sa me plaisait pas sa pue la magie runique ce truc. Je ramasse un cadavre et essaye d'avancer le plus possible sauf que passé une certaine distance, je ne peut plus avancer le corps et des rues s'écrivent dan le vide. Je ne suis pas un expert en magie runique mais j'estime notre adversaire a environ rang B. Je les rejoins rapidement prêt a leur faire part de mes découvertes, mais Zorgan en était déjà arrivé a la même conclusion et exprimait déjà ses idées. Je le regarde et dit:

"Sa me paraît logique alors, mais pour couvrir une telle zone et comme je pense que le mage doit être de rang B, les runes lâcherons d'une minute à l'autre."

Je regarde Alessia, sa question était pertinente mais j'avais peur de lui répondre. Je ne savais pas si elle était prête à l'entendre. Après une minute de silence et sa deuxième prise de parole je fini par lui lâcher d'une voix mal assurée:

"Alessia je croit qu'il s'agit de contre bandiers, si je ne me trompe pas un Kyets adulte est indomptable mais tu peut si tu l'a enfant... ou par élevage. Ils cherchent a augmenter le prix de ces bêtes surement sur le marcher noir en exterminant l'espèce en milieu sauvage..."

Zorgan nous annonce ensuite qu'il sait par ou aller et on le suit. On slalome et zigzague entre les arbres pour enfin arriver devant une sorte de cabane de bûcheron. Je laisse Alessia faire, je sais a quel point ses créations sont efficaces pour se dissimiler et percevoir des informations. Ses informations ont l'air bonne mais comment les arrêter... J'ai une idée qui peut se révéler dangereuse, il fallait qu'il me suive a la lettre et ce n'est pas gagné...

"Bon je vais y aller, je vais me servir de mes armes a feu. Le bruit va attirer du monde, vous les mettrez hors de combat, il y a des chances que sa soit le mage en personne qui vienne..."

Je me dirige vers Alessia, la gorge un peu nouée, je ne sais pas pourquoi je le fis mais je passe mes bras autour de sa taille, et me colle contre elle avant de lui chuchoter:

"Il y a quelque chose que je t'ai caché, je souffre d'une maladie psychologique qui m'empêche d'avoir la moindre pitié lorsque je commence a me battre et que je sais que ma vie est en jeu."

Mon coeur s'étais mis a s'emballer lorsque je lui ait avouer... Bon ok c'était l'un des mes moins grand secret mais c'est quand même quelque chose de délicat a avouer. Surtout que ce qu'elle allait voir n'allait pas être du joli... Je laisse quelques secondes avant de lui déposer un baiser dans son cou et lui chuchote:

"Je t'en prie, ne m'en tiens pas rigueur..."

Je la lache ensuite et lance un regard meurtrier a Zorgan qui signifie "Mêle toi de tes affaires et reconcentre toi". Puis je dégaine mes deux pistolets, et commence a aller vers la maison... et défonce la porte d'un coup de pied si beau que même a ma télé il n'auraient su faire mieux. Je commence a tirer sur les types présents. Un... Deux... Trois... Quatre... Mais pourquoi ne prennent ils pas leurs armes? Je m'arrête de tirer la seconde qui suit... Je n'arrivais plus a respirer, mais qu'est ce qui se passait? Je tombe a genou les mains sur ma gorge, essayant de desserrer des mains imaginaires. Les types me regardent avec des sourires narquois et l'un d'eux dit:

"Tu sais notre boss il est loin d'être bête, il a placé une rune ici pour que personne ne puisse se servir d'une arme ici, sinon sa ferais longtemps que certains ce seraient déjà massacrés... Tu manquera d'ai pendant 30 minutes..."

Et ils commencèrent a me rouer de coups. J'essayais tant bien quemal de ne pas relâcher le peu d'air qui me reste mais c'est dur très dur, surtout quand ils sont 6 ou 7 a donner des coups de pieds en même temps... Raah mais je croyais qu'il n'était pas censé avoir de rune a cet endroit la... Enfin bref, je me concentrais surtout a ne pas perdre conscience, perdre conscience était la mort assurée, surtout que sans air je ne pouvais pas me battre. Tout devenait flou, je sentais pas paupières s'alourdir et je ne sentais plus les coups, alors qu'en réalité il m'avaient brisés les deux jambes, bon bras gauche, cinq côtes, et mon poignet droit. L'un d'eux me voit m'endormir et crie a ses compagnons d'aller chercher les fers a Kyets... et la, cinq fers chauffés a blanc vinrent me marquer ma poitrine déjà couturée de cicatrice alors que je poussait un long cri silencieux. Je ne savais plus quoi faire, je ne savais plus ce que j'attendais...Peut être la mort
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Zorgan Lengarder

avatar

Messages : 281
Date d'inscription : 15/05/2012

Magic Fiche
Plus sur vous:
Joyaux(Argent)::
4750/10000  (4750/10000)
Magic'xpérience(xp)::
837/1000  (837/1000)

MessageSujet: Re: [MISSION] A bas les chasseurs   Jeu 12 Juil - 6:58

La vie nous met parfois à genoux et c'est à nous seul de décider si on veut se relever.
Le Dark Gardener

    Zorgan n'en revenait pas Devil avait voulu y aller seul et voilà maintenant fallait qu'il aille l'aider.Il avait été imprudent et maintenant il en payait le prix.Zorgan voyait se produire un événement sous ses yeux auquel il ne s'était pas attendu le moins du monde. Penser que Devil se fasse rouer de coup n'était pas du tout ce à quoi il s'attendait. Il n'avait pas penser une seule seconde que cela pourrait arriver. Mais malheureusement c'est ce qu'il était en train de se passer. Il était stupéfait et mis un moment avant de se dire qu'il devait faire quelque chose pour l'aider. Zorgan devait bouger et vite s'il ne voulait pas retrouver Devil mort et pour cela il avait besoin d'Alessia. Mais il décida d'abord d'enfermer ses ennemis et il utilisa donc sa magie.

    Demonic Colliseum chuchota t-il.

    Cette forêt avait pas mal de rosiers sauvages ce qui permit à Zorgan de former un énorme Colisée de pics pointus et dangereux. Avant de partir au secours de Devil , il le scruta plus attentivement pour remarquer qu'il était entouré de runes. Ensuite il pris un minute pour parler à Alessia.

    Bon je vais faire diversion pendant ce temps essaye de libérer Devil et de repérer le mages des runes.

    Il partit en vitesse en se glissant dans les fourrées. Pendant ce temps les contrebandiers étaient retournés dans la maison sans avoir vu le Colisée qui c'était refermé sur eux. Ils regardaient sûrement Devil agoniser. Zorgan ne voulait pas passer par quatre chemin alors quand il fut derrière la maison il se mit en position d'attaque car il voulait prendre les bandits par surprise. Pendant qu'il préparait son attaque Zorgan entendait parler un des bandits.

    T'aurais jamais du venir tout seul mon pote , tu vas mourir ici comme le pauvre bougre que tu es , hahahahaha.

    Zorgan ne pouvait pas en supporter plus , de plus d'après ses plantes il n'y avait pas de runes dans la maison et autour à part devant l'entrée donc il attaqua sans ménagement en ne se mettant pas en face de la porte d'entrée sinon Devil aurait aussi subit l'attaque.

    Calibre 108 !

    La maison explosa en milles morceau et les bandits volèrent chacun d'un côté.Zorgan resta là où il était et commença à narguer les brigands. Mais ceux là n'entendaient encore pas car ils se relevaient à peine donc Zorgan recommença.

    Alors les gars rien de cassé ? Vous n'êtes quand même pas du genre à mourir en un coup parce que sinon c'est vraiment pas drôle , dit-il en souriant.

    Zorgan attendit à peine le temps qu'ils se relèvent et attaqua de nouveau.

    Thorny Whips

    Des rosiers se décrochèrent du Colisée et attaquèrent les homme par derrière ce qui les fit tomber à terre dans un énorme fracas. Zorgan ne voulait pas en rester là et continua d'attaquer.

    Les hommes avait l'air enfin sérieux. Ils sortirent tous leur armes et commencèrent à entourer Zorgan. L'un deux attaqua alors qu'il était derrière Zorgan et celui-ci n'eut pas le temps d'esquiver qu'il prit un coup dans le flan gauche. Zorgan s'insultait intérieurement car il les avait sous-estimés et voilà le résultat. Une belle blessure bien profonde dans le flan qui saignait abondamment. Les brigands avaient l'air de se consulter mais Zorgan commençait à perdre connaissance et n'entendaient pas ce qu'ils disaient mais tous s'élancèrent d'un coup vers lui et Zorgan cria pour lui-même.

    Tatsumaki!

    Ils les toucha tous d'une tornade de lames dévastatrices qui les fit voler autour de lui et il eut le temps de voir un des hommes se relever avant de voir qu'il avait maintenant perdu beaucoup trop de sang pour rester éveillés longtemps. Il n'avait pas le choix il laissa tomber sa fierté et dit :

    Alessia vient à mon aide !

    Et il perdit connaissance à cause de sa trop grande confiance en lui .



    83 + 42 = 125 lignes

    [HRP : encore désolée Alessia je devais pas être assez dedans quand j'ai répondus. Tu me le dis si jamais y a un autre problème]

_________________


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alessia Lochlainn

avatar

Messages : 82
Date d'inscription : 26/04/2012
Age : 29

Magic Fiche
Plus sur vous:
Joyaux(Argent)::
3000/10000  (3000/10000)
Magic'xpérience(xp)::
1001/3500  (1001/3500)

MessageSujet: Re: [MISSION] A bas les chasseurs   Mar 9 Oct - 6:45



La jeune femme ne savait plus vraiment où elle en était, qu'est-ce qui était le plus surprenant ? La réponse de Dévil ou simplement les mots et les gestes qu'il avait eut à son égard. Rouge comme une pivoine et le souffle coupé, c'était à la limite de si elle avait pu entendre ses mots. Pas de pitié ? Pour qui la prenait-elle ? Comment pouvait-elle lui pardonner quelque chose qui n'est pas une faute ? Leurs ennemis n'avaient pas de pitié alors pourquoi vraiment en avoir ? La vie était une chose assez mystérieuse pour qu'on ne cherche pas vraiment à la défier en laissant un assaillant vivant. Mais il faut dire qu'elle n'eut pas vraiment de réponse, le petit bisou dans le cou lui fit hérisser les poils comme un vulgaire chat colérique. Mal à l'aise et gênée, elle n'eut pas vraiment de voix pour ordonner à Devil de se stopper. Y aller seul ? Non mais non ! Pourquoi faisait-il cela ? Était-elle vraiment un poids pour eux ? Sans doute, ils devaient tous deux être entrainés et avoir beaucoup de capacités. Elle, elle n'avait qu'un lot de cartes pour la protéger.

Mais il était hors de question de le laisser se dépatouiller seul, concentrée sur ses petits espions, elle en garda un sur Devil, au moins elle serait au courant si quelque chose se produisait. Là, dans les fourrés, les yeux mi-clos, elle pu voir au bout de quelques instants son ami se faire rouer de coups. Son sang ne fit qu'un tour, des mots grossiers lui venant à l'esprit et son regard, se rouvrant enfin sur la petite cabane finissait par trahir la fureur qu'elle éprouvait. Zorgan semblait avoir un plan, très bien, elle le suivrait si ça pouvait augmenter les chances de Devil d'en réchapper, l'anarchie ne servirait à rien dans ces moments là. Une diversion ? Parfait. C'était exactement ce qu'il convenait de faire.

Restant dans l'ombre de Zorgan un instant, elle entra sur le territoire contesté, se voulant plus discrète qu'une ombre. D'un coin de l’œil, elle jaugeait le niveau critique de son ami, non, ça allait pour le moment, il n'était pas en état de combattre mais elle devait avoir encore quelques secondes pour agir. Laissant Zorgan faire sa petite fête, elle profita de l'explosion pour se glisser aux cotés de son ami. Quatre runes, toutes scellées dans la pierre. Pas d'arme hein ? D'un petit couteau ridicule tenu en main droite, Alessia se saigna largement la main gauche, un petit rictus de douleur apparaissant sur son visage, le sang commença à s'égoutter, puis à se solidifier.

*Façonnage métissé, extraction niveau 1, solidité de niveau 9, poids de rang 3, longueur 30.*

Pensa-t-elle, une lame rouge virant soudain au mauve se greffant sur sa main. Les runes repoussaient peut-être les armes, mais en l'occurrence, ce n'était pas une arme, c'était son propre sang. Elle fit sauter la première stèle, libérant alors Devil d'une main invisible, puis une seconde, une troisième et enfin la dernière. Se jetant sur lui pour vérifier son état, elle constata son affaiblissement certain. Mon dieu... Il était.... Ouvrant sa poche, une trentaine de cartes se mirent à tournoyer autour d'elle, semblable à une farandole. Au même moment, un appel de détresse vint à son oreille.

- Taricheute... Prends soin de lui.

Fit-elle calmement, laissant alors une carte se détacher du cercle pour se poser sur son ami. Sans regarder le sarcophage qui se formait autour de lui, elle avança vers là d'où provenait le cri. Approchant, elle entendait distinctement une voix.

- Vous n'êtes donc pas venus que tous les deux, qu'est-ce que vous allez envoyer cette fois ? Un enfant, un chien ?

Entendre un seul homme rescapé et en souffrance se moquer ainsi ouvertement de ses amis la rendit malade, d'un geste de la main elle stoppa une carte, les yeux rivés sur la palissade.

- Envoles toi... Sora !

Un vent violent s'éleva, déferlant sur la palissade et la perçant de part en part sur deux mètres de diamètre, pendant l'espace d'un instant, l'homme pu voir la forme d'un serpent d'air se ruer sur lui et l'emporter à une vitesse folle vers le ciel, un angle parfait esquivant Zorgan se tenant à quelques mètres de là.

- Soit polit avec les dames...

Fit-elle en entendant le corps lourdement retomber, sa carte revenant instinctivement dans le cercle. Zorgan n'allait pas mieux que Devil, elle lui apposa un bandage dont elle seule avait le secret, il serait rétablit quelques instants plus tard, mais il valait mieux les dégager d'ici.

- Mademoiselle ?

Elle ne sut pas ce qui lui prit, instinctivement elle se retourna, pour voir l'espace d'une fraction de seconde un homme armé. Le coup de feu retentit, la touchant en pleine poitrine. Impossible !

- Ais-je été assez poli comme ça ?

Une voix sarcastique alors qu'elle tombait en arrière, le souffle coupé. Cet homme... C'était le mage de rune... Pourquoi n'y avait-elle pas pensé avant ? Elle aurait dû savoir que ce style de pouvoir était inutile sans préparation, alors il devait avoir une arme... Pourquoi ne l'avait-elle pas sentit ?

Son corps tomba lourdement sur le sol, la tête en arrière et parcouru de spasmes. L'homme semblait rire, et à la fois désespérer de l'inutilité de ses hommes. Il parlait même de faire sauter le reste de la maison pour "effacer les traces". Il arrêta ses pas, se retournant à nouveau pour voir le corps d'Alessia se redressant. Jamais elle ne le laisserait faire cela, même si elle avait le souffle coupé par le choc de ses balles, même si elle avait la tête qui tournait puisqu'elle ne pouvait pas mourir de ça mais ressentait toujours la douleur, elle le stopperait. Décidément, son gantelet droit était une vraie bénédiction, était-elle immortelle pour autant ? Non, mais elle ne vous dira jamais les points faibles de ses créations.

Les cartes tournoyaient de plus belle, visiblement en colère, leur teinte beige avait viré au rouge sang, sans doute exigeaient-elles leur pitance.

- Je... vois... Une rune ...de dissimulation... en pendentif...

Fit-elle haletante. Elle tendit à nouveau la main, ses cartes accélérant encore et toujours leur danse macabre. Pas d'armes hein ? Sa main toucha l'une d'elle. Rien ne sembla se passer, sinon une pluie de paillette devant elle. Le silence se posa un instant puis, alors que les garçon régénéraient paisiblement, le rire du mage se fit entendre par delà la clairière.

- C'est une farce ? Alors c'est tout ce que tu peux faire gamine ? Des cotillons ? Des...

Il se stoppa soudain, portant la main à sa bouche, ses doigts ne parvenant pas à arrêter le flot de sang qui commençait peu à peu à se déverser dans sa bouche, par ses yeux, par son nez. Le diamant est une chose merveilleuse n'est-ce pas ? Plus tranchant que le verre, plus léger que l'air, plus solide que le roc. Tous son corps avait été touché, et peu à peu il ne pourrait plus respirer, plus parler, plus faire entendre ce rire idiot. Alessia ne s'en occupa pas plus, invoquant Morphée et Icarus. Morphée, une bulle de protection, prenant alors Zorgan et se laissant flotter à coté de sa maitresse, le second, deux larges ailes se greffant sur le sarcophage. Ils étaient fins prêts quand une voix étouffé retentit derrière eux.

- C'est impossible !!! Les armes ne peuvent rien contre moi !!! Contre ma magie !

Alessia se retourna et s'inclina profondement en signe d'adieux.

- Oui sans doute, mais ce n'est en aucun cas une arme, puis d'un geste gracieux, elle étendit les doigts comme pour mimer une fleur qui s'ouvre, le corps de l'homme se transperçant alors de milles pointes cristallines, ce n'est que mon sang.

Sa carte revint et elle pu reprendre la route, elle avait donné ce qui lui restait de souffle pour prononcer cette dernière phrase de manière digne, mais il fallait bien avouer, le coup de feu qu'elle avait reçu avait coupé sa respiration. Elle ne parla pas, donnant deux trois conseils en pensées à ses créations, notamment l'ordre de revenir une fois les jeunes hommes déposés, qui s’envolèrent pour mener chaque garçon en villes, au moins ils seraient en sécurité. Les voyant s'éloigner, elle s'effondra prés d'un arbre, laissant ses cartes choir autour d'elle. Peut-être elle même c'était montrée un peu trop rageuse, elle n'avait pas vraiment fait attention et c'était montrée imprudente... Bah... Qu'importe, au moins ils allaient bien non ? Et elle... dans cette forêt, elle n'était pas vraiment seule non ? Qui sait combien de cartes la protégeaient ?



[110 + 72 = 182 lignes]


Sorry du retard...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [MISSION] A bas les chasseurs   

Revenir en haut Aller en bas
 
[MISSION] A bas les chasseurs
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Rapport : Mission de bataille à 1500 points ork vs tyty
» Première mission
» Les chasseurs de trésors reviennent
» Une mission pour changer la face d'Haïti !
» Libellé de la lettre officielle de démission du Commissaire Claudy Gassant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
FAIRY TAIL RPG :: Royaume de Fiore :: Fiore de Nord à Est :: La foret d'Iria-
Sauter vers: