Venez-vous amuser dans le royaume de Fiore! dans quel camp allez-vous être? guilde légale ou illégale?
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Une passion partagée [PV: Katarina]

Aller en bas 
AuteurMessage
Zorgan Lengarder

avatar

Messages : 281
Date d'inscription : 15/05/2012

Magic Fiche
Plus sur vous:
Joyaux(Argent)::
4750/10000  (4750/10000)
Magic'xpérience(xp)::
837/1000  (837/1000)

MessageSujet: Une passion partagée [PV: Katarina]   Mar 3 Juil - 4:45

La vie nous met parfois à genoux et c'est à nous seul de décider si on veut se relever.
Le Dark Gardener

    Zorgan se réveilla d'un sommeil sans rêves sur une journée qui commençait avec un très beau soleil. Il sortit de son lit et alla dans la cuisine prendre son petit déjeuner. Il avait beau avoir un certain âge maintenant, il aimait toujours autant son petit bol de chocolat chaud chaque matin. Une fois fini de manger il partit dans la salle de bain se déshabilla et entra sous la douche. Son corps était encore noueux après les quelques missions qu'il avait effectuées les derniers temps. Il sentait l'eau chaude sur sa peau qui le faisait frisonner de bonheur. En même temps il n'avait pas eu le temps de prendre une douche depuis un moment. Il se lavait certes , car ce n'est pas un homme sale , mais il ne faisait que se débarbouiller car il avait peu de temps. Ce manque de temps venait du fait qu'il faisait énormément de cauchemars ces temps-ci et du coup il se levait toujours en retard pour ses missions. Mais aujourd'hui il n'avait rien prévu donc il était tranquille et pouvait profiter d'une bonne douche bien méritée. Quand il eut finit il s'habilla avec un pantalon Noir et un genre de manteau/kimono vert foncé ceinturé par une lanière de cuir noir où il avait mis ces trois sabres. Ces trois sabres étaient aussi précieux que la prunelle de ses yeux. Il ne s'en séparerait pour rien au monde tellement ils lui étaient chers. En même temps c'étaient les derniers souvenirs qu'il avait de ses parents donc il ne pouvait pas se permettre de les perdre. Il arrêta un peu de penser à ses sabres car il y pensait tout le temps donc trop et se demanda se qu'il pourrait bien faire aujourd'hui avec un beau temps comme celui-ci. Il voulait prendre un jour de repos par rapport à la guilde alors il se dit qu'il devait aller dans une autre ville mais il ne savait pas exactement où aller. Il décida donc d'aller à la guilde pour demander conseil à ceux qui avaient beaucoup voyagé histoire qu'on lui dise qu'elle ville était bien à visiter.

    Il arriva à Fairy Tail un peu plus tard dans la matinée et vit Mirajane au bar. Il alla vers elle car c'était une des personnes qui savait le mieux conseiller. Et à ses débuts elle avait fait énormément de missions un peu partout dans le monde donc elle saurait sûrement le conseiller.

    Salut Mira , j'aimerais que tu me conseille j'ai pas envie de faire de mission aujourd'hui.

    Salut Zorgan , eh bien que veux tu savoir ?

    Je voudrais que tu me conseille une ville à visiter , ça me changeras les idées dit-il en lui souriant.

    Eh bien il y a pas très long Harujion , une ville portuaire magnifique avec des bâtiments anciens mais superbe. C'est un ville avec beaucoup de charme et on peut y faire des tonnes de choses donc je te conseille d'aller y jeter un œil.

    Zorgan était tout excité à l'idée d'aller dans cette ville. Il la remercia donc de son conseil et partit en direction de la gare pour prendre le train vers Harujion. Dans le train , il vit un magasine qui en parlait. Son premier réflexe fut de le prendre et de regarder ce qu'il racontait. Ce magasin disait que c'était une ville portuaire très connue et que ses vieux bâtiments faisait sa fierté comme l'avait dit Mira. Zorgan ne s'était pas trompé sur la personne à qui demander conseil. Mira était vraiment la meilleure quand il s'agissait d'informations.

    Il arriva deux heures plus tard à Harujion qui était une des plus belles villes que Zorgan avait visité jusque là. Il pensait qu'elle était belle mais à ce point là c'était incroyable. Les vieux bâtiments étaient vieux certes , mais ils étaient vraiment très bien entretenus. Et à en croire la pierre ,quand Zorgan la toucha , elle n'avait pas été une seule fois retouchée. Ce qui revenait du miracle sachant que ces bâtiments avaient de bonnes centaines d'années. Il continua de traverser la ville toujours aussi éblouit à chaque nouveau pas. En plus de la beauté de la ville , les gens étaient tous très accueillant et chaleureux comme à Magnoria ce qui plaisait beaucoup à Zorgan. Cependant celui-ci était tellement pris dans ces pensées qu'il en oublia de regarder devant lui si bien qu'il heurta une jeune femme de plein fouet. Il manqua de justesse de tomber en arrière alors que la jeune femme ,elle, y eut droit sans ménagement.

    Oulà! Je suis désolée jeune demoiselle je ne vous avais pas bien vu. Vraiment , excusez moi j'étais tellement dans mes pensées que je vous rentre dedans. Avez vous mal quelque part ?

    Tout en disant ces mots il lui tendit la main pour l'aider à se relever et aperçut un truc avec une queue sur son épaule. Curieux il lui demanda ce que c'était quand il comprit que le truc en question c'était le tatouage de Lamia Scale. Il l'a trouvait un peu jeune pour faire partie d'une guilde mais après tout Lucy , Natsu et les autres n'étaient gère plus vieux. Puis , il montra un certain intérêt à ce qu'elle portait à la ceinture. Deux sabres avec avec une finition magnifique. Il était complètement ébahi qu'une fille aussi jeune ait des sabres aussi beaux. Elle devait forcément s'y connaître en sabres à moins que l'un de ses parents soit milliardaires. Dans tout les cas il se devait ,pour sa propre curiosité, de lui demander.

    As-tu ces sabres car tu es une spécialiste ou parce que t'as un père immensément riche ?


    51 lignes




Dernière édition par Zorgan Lengarder le Sam 7 Juil - 23:21, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Katarina Milers

avatar

Messages : 151
Date d'inscription : 15/06/2012
Age : 21

Magic Fiche
Plus sur vous:
Joyaux(Argent)::
0/10  (0/10)
Magic'xpérience(xp)::
151/1000  (151/1000)

MessageSujet: Re: Une passion partagée [PV: Katarina]   Mar 3 Juil - 8:12


Le soleil venait à peine de se lever lorsque Katarina émergea du pays des songes, en sueur. Depuis quelques temps la demoiselle rêvait de ce jour maudit où elle avait tout perdue. Si seulement elle avait pu les sauver. Si seulement elle avait fait monter sa mère dans l’arbre avec elle en ne mettant pas autant de temps à se décider. Malheureusement, elle ne pouvait pas retourner en arrière pour modifier le passé. Il lui fallait accepter son sort après tout. Décidée à oublier tout ça, la jeune fille se leva pour prendre une douche et ainsi se défaire de ses dernières bribes de cauchemars hantant son esprit. Parfaitement réveillée et propre comme un sous neuf, la demoiselle émergea de la salle de bain avec dans l’idée de se balader aujourd’hui. Après tout, elle n’avait intégrée Lamia Scale que depuis peu et elle n’avait pas vraiment envie de faire une mission dès maintenant. Elle préférait d’abord faire connaissance avec les gens de sa guilde, pour voir un peu ceux à éviter ou non. Pourtant, la demoiselle était bien décidée à s’éloigner de tout ceci aujourd’hui. Se retrouvait autre part pour pouvoir penser à elle-même et faire le vide un peu. Ce ressourcé si l’on peut dire. Prenant ses affaires ainsi que ses sabres, qui ne la quittaient jamais, la jeune fille sortie de son logement provisoire.

Arrivée dans les rues, la demoiselle acheta une confiserie qu’elle s’empressa de manger pour caler son ventre qui commençait à devenir bruyant. N’ayant pas fait attention à l’endroit où elle se dirigeait, Katarina eu la surprise de se retrouver devant la gare et plus précisément devant la porte principale où se bousculer différentes personnes, presser par l’heure. Ni une ni deux, la jeune fille s’engouffra dans ce lieu public et prit un billet pour le premier train qui partait. Après tout, sortir de la ville serait un bon moyen d’être tranquille. Grimpant dans le wagon qui devait l’emmener loin d’ici, la demoiselle se prit à rêver dans son siège de la destination où elle se dirigeait. Car quand elle avait pris son billet, elle n’avait pas fait attention au nom de la ville et n’avait pas non plus demandé plus de précision sur celle-ci. Elle se jetait littéralement en terrain inconnu et c’est avec impatience qu’elle attendait l’arrivée de son train à destination. La demoiselle n’eut pas longtemps à attendre et c’est avec ravissement qu’elle sortit du train pour découvrir cette ville. S’arrêtant pour demander son nom à un marchand ambulant, la jeune fille apprit qu’elle se trouvait à Harujion qui était une ville connue pour son port de pêche et ses magnifiques jardins.

Admirative, Katarina flâna dans la rue principale, regardant l’architecture de cette cité majestueuse ainsi que le ciel d’un bleu apaisant. C’est d’ailleurs dans cette position, la tête en l’air qu’elle rentra dans quelqu’un, se faisant ainsi expulser au sol. Reprenant ses esprits, la jeune fille pu entendre une voix d’homme s’adresser à elle.

Oulà! Je suis désolée jeune demoiselle je ne vous avais pas bien vu. Vraiment, excusez-moi j'étais tellement dans mes pensées que je vous rentre dedans. Avez-vous mal quelque part ?

Tout en lui disant ça, il lui tendait la main, pour l’aider à se relever. Acceptant en souriant, la jeune fille saisit sa main pour s’aider à se remettre debout. Ceux-ci fait, elle grimaça légèrement. Avec sa chance, elle allait avoir un bleu.

Et bien… Je pense que je vais m’en tirer avec un bleu. Et je m’excuse aussi, je ne regardais pas non plus où je me dirigeais.

Souriant doucement, elle détailla son interlocuteur. C’était un homme grand avec des cheveux verts. Katarina remarqua aussi qu’il portait trois sabres à sa ceinture. Peu commun. La jeune fille remarqua aussi qu’il avait regardé son épaule longuement. Surement à cause de mon tatouage ça. Alors qu’elle était dans ses pensées, elle entendit de nouveau le jeune homme prendre la parole.

As-tu ces sabres car tu es une spécialiste ou parce que t'as un père immensément riche ?

Un père riche ? Perdant son sourire, la jeune fille ne put s’empêcher de pensée de nouveau à cette journée.Pas ça, pas maintenant. Elle le sentait, si jamais elle continuait d’y penser elle perdrait ses moyens devant cet inconnu. Et ça c’était hors de question. Reprenant son calme, la demoiselle le regarda dans les yeux.

Je ne me juge pas comme spécialiste et je n’ai pas de père riche non plus. Ces sabres sont un cadeau que j’ai reçu de mon mentor. Et toi, pourquoi tu te balades avec trois sabres ?

Parce que bon, deux sabres ça passé encore, mais trois, c’était beaucoup plus exceptionnel.


[39 lignes~]



_________________


Dernière édition par Katarina Milers le Mer 5 Sep - 6:51, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Zorgan Lengarder

avatar

Messages : 281
Date d'inscription : 15/05/2012

Magic Fiche
Plus sur vous:
Joyaux(Argent)::
4750/10000  (4750/10000)
Magic'xpérience(xp)::
837/1000  (837/1000)

MessageSujet: Re: Une passion partagée [PV: Katarina]   Mar 3 Juil - 21:26

La vie nous met parfois à genoux et c'est à nous seul de décider si on veut se relever.
Le Dark Gardener

    A la première question de Zorgan la jeune fille répondit:

    Et bien… Je pense que je vais m’en tirer avec un bleu. Et je m’excuse aussi, je ne regardais pas non plus où je me dirigeais.

    La jeune fille paraissait assez fragile pour avoir un bleu à cause de cette bousculade mais quelque chose dans son regard disait à Zorgan qu'il ne fallait pas se fier aux apparences. Cependant même si cette jeune fille n'était pas si fragile qu'elle en avait l'air elle prit tout de même le temps de s'excuser ce qui donna à Zorgan l'avis qu'elle était plutôt sympathique. A sa deuxième question la jeune fille tiqua genre , elle cachait quelque chose et vu la tristesse dans son regard c'était quelque chose qui l'avait énormément blessée voir brisée. Il ne savait pas encore comment mais il voulait l'aider. Même si elle avait pris un temps d'arrêt pour répondre elle répondit tout de même:

    Je ne me juge pas comme spécialiste et je n’ai pas de père riche non plus. Ces sabres sont un cadeau que j’ai reçu de mon mentor. Et toi, pourquoi tu te balades avec trois sabres ?

    Cette jeune fille n'était apparemment pas riche mais spécialiste c'était presque sûr cependant elle était très modeste , une qualité que Zorgan aimait beaucoup surtout chez les jeunes ce qui prouvait en général une grande maturité. Zorgan ne s'attendait pas à ça ,un cadeau ? Même pour un cadeau on offrait pas des sabres aussi important a une jeune fille sans raison il devait forcément y en avoir une genre elle était devenu plus forte que son maître. Enfin pour Zorgan c'était la seule possiblité. Puis il tiqua sur sa question du pourquoi il portait trois sabres.

    Je porte trois sabres car j'ai appris le style de combat Santoryu qui en utilise trois.C'est vrai que c'est pas courant mais je ne suis pas un de ces débiles qui se baladent avec plusieurs sabres de peur que j'en ai un qui se fracasse. Ils e servent tous en même temps. Mais je peux dire pareil de toi , une jeune fille comme toi qui se balade avec deux sabres n'est pas commun non plus tu sais. Enfin bon viens je te paye un coup à boire pour me faire pardonner de t'avoir foncer dedans , c'est la moindre des choses.

    Il ne vérifia pas si elle le suivait et se dirigea vers un bar du coin. Il demanda une table pour deux en terrasse au premier serveur qu'il croisa et alla choisir sa table lui-même. Ce petit bar ne payait pas de mine au premier abord mais il était en faite assez chic ce qui surpris Zorgan. Les chaises était en osier très résistants et les tables en ivoire. Celles-ci étaient de toutes les formes ce qui rajoutai une petite touche de folie au bar. Zorgan se dit qu'il reviendrait dans ce petit bar quand il aurait un peu de temps et aussi des amis à y emmener. Les serveurs , eux étaient habillés de la tête aux pieds avec un costume bleu marine , sûrement pour faire référence à leur ville portuaire. Ils avaient même un nœud papillon en forme de poisson ce qui était assez original mais pas trop moche. Ensuite , il se demanda si la jeune fille l'avait suivit après tout c'était un étranger pour elle donc il était possible qu'elle est passé son chemin. Mais en se retournant il l'a vit qui arrivait , et elle avait l'air aussi surprise que lui par l'agencement et les matières utilisées pour le mobilier.

    Alors je ne vais pas y aller par quatre chemin , j'aimerais en savoir plus sur tes sabres. Genre leur histoire et à qui ils ont appartenu car je suis un très grand passionné des sabres.Donc si ça ne te dérange pas j'aimerais en savoir plus et je t'en dirais plus sur les miens également.J'aimerais aussi que tu me parles un peu de ta technique car même si tu ne te qualifie pas de spécialiste tu n'es quand même pas n'importe qui. En tout cas c'est ce que je pense.

    Il pensait en posant ces questions en apprendre également plus sur elle pour pouvoir peut être l'aider au niveau de cette fameuse chose qui la faisait souffrir. Il espérait donc qu'elle répondrait et qu'elle ne se bloquerait pas sachant qu'il était juste un étranger. Après tout des fois se confier à un étranger faisait plus de bien que de se confier à une personne proche.



    51 + 41 = 92 lignes

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Katarina Milers

avatar

Messages : 151
Date d'inscription : 15/06/2012
Age : 21

Magic Fiche
Plus sur vous:
Joyaux(Argent)::
0/10  (0/10)
Magic'xpérience(xp)::
151/1000  (151/1000)

MessageSujet: Re: Une passion partagée [PV: Katarina]   Mer 4 Juil - 8:12


Le visage de son interlocuteur sembla se renfrogner après sa question. Peut-être n’aimait-il pas qu’on lui pose des questions ? Si c’était le cas, autant ne pas en poser lui-même, ça éviterait qu’on lui rendre l’ascenseur. Pourtant, il semblait plutôt intéressé par la réponse que lui avait formulée Katarina avant, voir même étonné quand la jeune fille avait dit le mot « cadeau ». Il ne l’a croyait surement pas, mais bon, elle se fichait un peu de son avis, elle au moins savait la raison de sa possession de deux sabres.

Je porte trois sabres car j'ai appris le style de combat Santoryu qui en utilise trois. C’est vrai que ce n’est pas courant mais je ne suis pas un de ces débiles qui se baladent avec plusieurs sabres de peur que j'en aie un qui se fracasse. Ils se servent tous en même temps. Mais je peux dire pareil de toi, une jeune fille comme toi qui se balade avec deux sabres n'est pas commun non plus tu sais. Enfin bon viens je te paye un coup à boire pour me faire pardonner de t'avoir foncé dedans, c'est la moindre des choses.

Ah. Il avait répondu. Et pour critiquer les personnes se baladant avec plusieurs sabres si jamais l’un lâché. Au final, elle allait peut-être bien l’aimé ce garçon. Par contre, elle ne voyait pas trop commun il pouvait se servir des trois à la fois, ça devait quand même être compliqué. Et intéressant à voir aussi, sans aucun doute. Il fallait qu’elle lui demande une démonstration plus tard, c’était sûr et certain. Elle ne voulait pas repartir de cette ville sans voir ça, quitte à le suivre à la trace. Ou alors elle demanderait une explication comme moyen de secours, ainsi elle passerait moins pour une folle. Par contre, le fait qu’il lui paye un coup à boire pour se faire pardonner l’étonnée grandement. C’était rare ce genre de comportement, surtout d’une personne de son allure face à une gamine de son genre. Car bon, voir un mec se balader avec trois sabres s’excuser de l’avoir fait tomber c’était déjà surprenant, mais qu’en plus il lui paye un coup à boire ce l’était encore plus. Il était sympa comme type en fait.

Alors qu’il se dirigeait vers une sorte de bar tout proche de leur position actuelle, Katarina observa le lieu de loin. Il ne payait pas de mine au prime abord mais bon, les apparences sont souvent trompeuses, elle avait eu une démonstration à l’instant. S’approchant doucement, la demoiselle pu voir les grandes chaises entourant des tables très jolies, de formes différentes. Elle pouvait distinguer ainsi une sorte de fleur, à côté de celle-ci une autre table en forme de nénuphar et ainsi de suite. D’ailleurs, elle remarqua que l’homme c’était installé sur une table représentant une sorte de quart de lune. Au moins on peut dire que c’est un bar original ça. S’installant aussi en détaillant un peu le mobilier, la demoiselle fut tirée de ses pensées par la prise de parole du jeune homme.Encore une fois.

Alors je ne vais pas y aller par quatre chemins, j'aimerais en savoir plus sur tes sabres. Genre leur histoire et à qui ils ont appartenu car je suis un très grand passionné des sabres. Donc si ça ne te dérange pas j'aimerais en savoir plus et je t'en dirais plus sur les miens également. J’aimerais aussi que tu me parles un peu de ta technique car même si tu ne te qualifie pas de spécialiste tu n'es quand même pas n'importe qui. En tout cas c'est ce que je pense.

Et bien… On peut dire que c’est du direct ça. Et puis, pas n’importe qui ? Peut-être, elle ne s’était jamais posée la question. En tout cas, la demoiselle prit le temps de la réflexion pour répondre à cette question. Car bon, on lui avait offert, elle n’avait jamais vraiment cherché à en savoir plus sur ces sabres.

Pour leur histoire je risque de te décevoir. Comme je te l’ai dit avant, j’ai reçu ces sabres de mon mentor au fil de six années de travail. Je ne sais pas d’où ils viennent exactement. Je sais seulement qu’elle les a achetés. Enfin, c’est ce qu’elle m’a dit. Pour ma technique j’utilise ma magie que je combine à ces sabres. Ça rend plutôt bien d’ailleurs.

Katarina en avait dit, mais pas trop. Elle le connaissait à peine en plus. D’accord il l’invitait boire un coup mais bon, elle n’allait pas donner toutes les informations comme ça. D’ailleurs, un serveur apporta leur commande sur la table. En effet, les deux avaient commandé juste avant « l’explication » de la demoiselle. Sirotant quelque peu sa boisson, la demoiselle reprit la parole juste après.

M’enfin. Sinon, tu les as eu où ces sabres ? Et comment tu fais pour t’en servir d’ailleurs ? Car à part avoir un troisième bras je ne vois pas. Mais bon, faut dire que je ne suis pas très douée. Ah ! Et avant que j’oublie. T’es un mage de guilde aussi ? Car tout à l’heure tu as dit ne pas te balader avec ces sabres par hasard. J’en conclus ça.

Reprenant légèrement son souffle après sa tirade, la demoiselle reprit une gorgée de sa boisson tranquillement, en cherchant dans sa mémoire. Car depuis qu’elle était à Lamia Scale, elle était certaine de ne l’avoir jamais croisé. Et s’il faisait partie d’une guilde ce serait d’une autre que la sienne. Et Katarina espérait que ça n’attire aucune animosité entre eux. Elle l’aimait bien. Se souvenant de quelque chose elle lui posa une dernière question.

D’ailleurs, petite question hors-sujet mais qui a son importance, tu t’appelles comment ? Moi c’est Katarina mais tu peux m’appeler Kate.

La jeune fille avait conclu en souriant tranquillement.


[39 lignes + 47 lignes = 86 lignes~]


_________________


Dernière édition par Katarina Milers le Mer 5 Sep - 6:52, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Zorgan Lengarder

avatar

Messages : 281
Date d'inscription : 15/05/2012

Magic Fiche
Plus sur vous:
Joyaux(Argent)::
4750/10000  (4750/10000)
Magic'xpérience(xp)::
837/1000  (837/1000)

MessageSujet: Re: Une passion partagée [PV: Katarina]   Mer 4 Juil - 21:35

La vie nous met parfois à genoux et c'est à nous seul de décider si on veut se relever.
Le Dark Gardener

    La jeune fille pris un temps de réflexion avant de répondre aux questions de Zorgan. Sur l'histoire elle ne savait pratiquement rien mais bon après tout elle lui avait répondu ce qui était déjà pas mal. Puis elle parla de sa technique et comme quoi elle mélangeait cela avec sa magie. Et elle disait que ça rendait bien ce qui intriguait de plus en plus Zorgan qui voulait à tout prix avoir une démonstration. Voilà elle avait attisée sa curiosité et il n'allait pas la lâcher tant qu'il ne l'aurait pas vue en action.

    Entre temps les boissons qu'ils avaient commandées arrivaient. Zorgan avait pris une limonade et la jeune fille avait pris pareil. Ils avaient quelques petites choses en commun ce qui pourrait les faire devenir amis se dit-il. Elle avait l'air d'apprécier sa boisson mais elle l'a quitta pour reprendre la parole.

    M’enfin. Sinon, tu les as eu où ces sabres ? Et comment tu fais pour t’en servir d’ailleurs ? Car à part avoir un troisième bras je ne vois pas. Mais bon, faut dire que je ne suis pas très douée. Ah ! Et avant que j’oublie. T’es un mage de guilde aussi ? Car tout à l’heure tu as dit ne pas te balader avec ces sabres par hasard. J’en conclus ça.

    Oulà ça en fait des questions !dit-il en souriant.Bon par où je commence ? Alors d'abord mes sabres viennent tous d'un endroit différent. Le premier qui est blanc s'appelle Wadô Ichimonji c'est le seul souvenir qu'il me reste de mon père. Le second qui est violet/rose s'appelle Sandai Kitetsu c'est un sabres qui a eu plusieurs maîtres mais aucun d'eux n'a survécu car les Kitetsu sont tous porteur d'une malédiction. On peut donc dire que pour le moment je suis plutôt chanceux. C'est un marchand qui me l'as donné car il ne voulait pas être celui qui aurait vendu le sabre à la prochaine victime , hahaha. Le dernier qui est noir ébène s'appelle Shûsui c'est un sabre ayant appartenu à une fine lame qui me l'a donné après l'avoir battue. Alors ensuite la question que tout le monde se pose je vais y répondre. Donc mes sabres j'en porte un dans chaque main et le dernier je le met dans ma bouche ce qui peut paraître bizarre à première vu mais c'est très efficace je te l'assure. Et pour finir je suis bien un mage de guilde et en particulier de Fairy Tail une guilde concurrent à la tienne qui est Lamia Scale d'après ton tatouage.

    La jeune fille qui n'avait pas l'air intéressée plus que ça sur le coup était devenu très attentive lorsque Zorgan avait commencé à parler de ses sabres. Elle en vint même à esquisser un petit sourire lorsqu'il parla de son sabre qu'il mettait dans la bouche. Un sourire qui cachait en faite un gros fou rire mais Zorgan n'en fut pas vexé après tout dit comme cela ça pouvait être marrant. Zorgan se croyait un peu trop direct mais finalement la jeune fille l'était autant que lui ce qui le fit sourire. Et d'ailleurs sourire n'était pas ce qu'il faisait le plus souvent donc cette jeune fille pourrait bien devenir une de ces futures amies. Soudain celle-ci reprit la parole :

    D’ailleurs, petite question hors-sujet mais qui a son importance, tu t’appelles comment ? Moi c’est Katarina mais tu peux m’appeler Kate.

    Zorgan fut surpris et après éclata de rire car il était vrai que jusque là aucun d'eux ne s'était présenté alors que d'habitude c'était la première chose à faire lors d'une première rencontre. Zorgan finit quand même par se présenter car elle l'avait fait.

    Moi c'est Zorgan je n'ai pas franchement de surnom par lequel tu peux m'appeler mais si jamais t'en trouves un tu peux toujours l'essayer. Sinon j'espère que le fait que l'on soit de deux guildes concurrentes ne nous empêcheras pas d'être amis. Ce serait dommage. Bon sur ce une petite démonstration de nos capacités mutuelle serait sympa avant de se dire au revoir , tu ne crois pas ?

    Sur ce Zorgan l'emmena dans une salle spécial pour le combat histoire de ne blesser personne. Il avait placé des bonhommes fait de paille un peu partout et se mit en position de combat au milieu d'eux.

    Santoryu Ougi , Tasumaki!

    Zorgan créa une tornade dévastatrice qui balaya tout les pantins sans en oublier un.

    Bon ben je crois que c'est à toi.

    Il replaça des pantins de paille et attendit la démonstration de Kate.Il était impatient de voir cela.



    92 + 42 = 134
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Katarina Milers

avatar

Messages : 151
Date d'inscription : 15/06/2012
Age : 21

Magic Fiche
Plus sur vous:
Joyaux(Argent)::
0/10  (0/10)
Magic'xpérience(xp)::
151/1000  (151/1000)

MessageSujet: Re: Une passion partagée [PV: Katarina]   Jeu 5 Juil - 2:54


Ah oui. C’était tout de même plus intéressant que lui parlait de ses sabres. Chacun avait sa propre histoire. Par contre, celui maudit l’étonnée quelque peu. Ce type avait un sabre porteur de malédiction et on dirait que ça ne lui fait ni chaud ni froid. Soit il est courageux, soit c’est un malade. La demoiselle souria lorsqu’il lui dit comment il manipulait les sabres. Alors c’est un type courageux ou malade avec une très bonne dentition pour tenir son sabre. Ce retenant de rire, elle se mordit l’intérieur de la joue, pour penser à autre chose.

Et pour finir je suis bien un mage de guilde et en particulier de Fairy Tail une guilde concurrent à la tienne qui est Lamia Scale d'après ton tatouage.

Alors comme ça elle avait raison, il n’était pas de Lamia Scale mais d’une guilde concurrente. A la fin de sa tirade il souriait autant qu’elle. Une bonne humeur régnait entre les jeunes gens et rendait cette rencontre plus agréable qu’au départ. Alors que Katarina c’était présenté, son vis-à-vis éclata de rire, se rendant surement compte qu’ils s’étaient parlé de leur sabres avant même de connaitre le nom de l’autre. Pourtant il reprit la parole peu après.

Moi c'est Zorgan je n'ai pas franchement de surnom par lequel tu peux m'appeler mais si jamais t'en trouves un tu peux toujours l'essayer. Sinon j'espère que le fait que l'on soit de deux guildes concurrentes ne nous empêchera pas d'être amis. Ce serait dommage. Bon sur ceux une petite démonstration de nos capacités mutuelles serait sympa avant de se dire au revoir, tu ne crois pas ?

Zorgan ? C’était original comme nom. Et ça lui allait bien. Et il pensait la même chose qu’elle sur le fait d’être de guilde séparée ne les empêcheraient pas d’être amis. C’est ce qu’on appelle être sur la même longueur d’onde ça au moins. Alors qu’elle réfléchissait un peu, Zorgan proposa de lui-même de faire une démonstration de leur capacité. Elle qui avait envie de le voir à l’œuvre le suivi sans hésiter lorsqu’il se dirigea dans une sorte de salle comportant des pantins de pailles.

D’ailleurs, il se mit lui-même au centre de ceux-ci, en position d’attaque. La demoiselle le vit prendre ses sabres et constata qu’il en prenait vraiment un dans la bouche, admirative elle se concentra pour ne manquer aucune miette du spectacle.


Santoryu Ougi, Tasumaki!

L’attaque avait été dévastatrice pour ces malheureux pantins qui se retrouvèrent expédié loin du jeune homme. Essayant d’analyser son attaque, la jeune fille se fit encore une fois surprendre par Zorgan.

Bon ben je crois que c'est à toi.

Il avait replacés tous les mannequins en cercle et c’est avec une certaine timidité qu’elle se plaça au centre, comme le jeune homme quelques instants plus tôt. Celui-ci la regarder avec intérêt d’ailleurs, semblant attendre avec impatience sa démonstration. Après avoir pris ses sabres, Katarina ferma les yeux lentement, pour se concentrer. Il faut une attaque puissante mais pas suffisamment pour ne pas tout faire sauter. Mettant ses sabres devant elle, la pointe vers ces mannequins hideux que des rigolos avaient barbouillés de peinture, la demoiselle murmura quelques mots.

Air Slash.

Des lames d’airs c’étaient formés alors qu’elle donnée des coups de sabres dans le vide, atteignant les pantins et les coupants en morceaux. Terminant son attaque, elle se retourna vers Zorgan tout en rangeant ses sabres.

Voilà une petite démonstration. Ce n’est pas grand-chose mais bon, les pantins ont eu leur compte avec nous deux.

Elle avait dit ça avec un grand sourire, contente d’en avoir terminé avec cette démonstration. Franchement, ce n’était pas son fort. Et elle n’aimait pas spécialement utilisé sa magie dans des lieux fermés comme celui-ci.

Bon et bien, tu te sens d’attaque pour tout ranger où de laisser ça pour les prochaines personnes empruntant la salle ? Personnellement je prendrais la deuxième option en ajoutant un « On se tire vite-fait ».

Katarina avait ri en disant ça. Ça lui rappelait son enfance, quand elle faisait tout pour éviter les corvées de rangement. Et elle espérait vraiment qu’il prendrait la deuxième option aussi. C’était plus amusant.

[~86 lignes + 40 lignes = 126 lignes~]


_________________


Dernière édition par Katarina Milers le Jeu 5 Juil - 5:32, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Zorgan Lengarder

avatar

Messages : 281
Date d'inscription : 15/05/2012

Magic Fiche
Plus sur vous:
Joyaux(Argent)::
4750/10000  (4750/10000)
Magic'xpérience(xp)::
837/1000  (837/1000)

MessageSujet: Re: Une passion partagée [PV: Katarina]   Jeu 5 Juil - 4:28

La vie nous met parfois à genoux et c'est à nous seul de décider si on veut se relever.
Le Dark Gardener

    Zorgan regardait Kate avec intérêt. Elle s'était positionnée au centrre des pantins mais avait l'air assez gênée mais en même temps peut de gens aime étaler leur capacités devant d'autre à part les prétentieux. Celle-ci se positionnait pour attaquer. Sa posture était incroyablement stable et faite à la perfection ce qui montrait qu'en effet qu'elle n'était pas juste une simple fille portant deux sabres. Elle tenait ses sabres pointés sur les mannequins de paille et articula quelques mots.

    Air Slash

    Les pantins en virent de toutes les couleurs. Sa technique était vraiment impressionnante elle n'avait rien à envier à Zorgan à ce niveau là. Il était vraiment ravi qu'elle soit aussi forte. Après tout arriver à créer des lames d'air aussi puissantes à son âge était tout bonnement surprenant. Il en venait à la voir comme une rivale mais c'était son amie aussi à présent. Donc si l'envie leur disait , il pourrait se faire un combat amicale un jour qui sait ? En tout cas après la démonstration elle rangea ses deux sabres et se tourna vers Zorgan avec un large sourire sur les lèvres. Elle posa une question assez importante vu la situation:

    Bon et bien, tu te sens d’attaque pour tout ranger où de laisser ça pour les prochaines personnes empruntant la salle ? Personnellement je prendrais la deuxième option en ajoutant un « On se tire vite-fait ».

    Franchement il ne se sentait vraiment pas d'attaque comme elle disait à se taper le rangement. Ce n'était pas vraiment son truc. Disons même que ça n'avait jamais été son truc. A part si c'était dans son appartement il ne voulait pas faire de rangement. Donc il opta sans problème pour la deuxième option.

    Bon ben on se tire vite fait , alors ?dit-il en souriant à pleines dents.

    Et ils filèrent comme le vent par la sortie en laissant un gros bordel derrière eux ce qui les faisait rire tout les deux. Zorgan se rappelait de l'amie qu'il avait connu dans son enfance, Ensemble il faisait toujours les quatre cent coups mais un jour cet ami disparu et il ne sut jamais où il était allé. Il espérait avoir trouvé peut être une nouvelle amie pour passer du bon temps comme dans son passé. Mais maintenant il était temps que Zorgan rentre chez lui. Il en avait mal au cœur mais il devait lui dire au revoir.

    Bon ben il se fait tard va falloir rentrer au bercail, c'est dommage tu commençais enfin à te détendre.

    Il ne savait pas quoi faire alors il lui tendit la main en signe d'au revoir et elle l'a serra en rigolant. Elle devait se dire que c'était débile comme au revoir mais bon. Sur ce il fit autre chose qui était de lui baisé la main comme les gentilshommes le faisaient à l'époque. Elle fut très surprise mais ne dit rien à par un léger petit au revoir embarrassée. Il avait été taquin en lui baisant la main comme on le faisait chez lui mais bon après tout c'était mieux qu'une poignée de main .Donc Zorgan partit vers la gare et pris le train en direction de Magnoria pour rentrer à la guilde.Il se dit qu'il avait maintenant une nouvelle amie à Lamia Scale en plus de Devil Sword.



    134 + 30 = 164 lignes

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Katarina Milers

avatar

Messages : 151
Date d'inscription : 15/06/2012
Age : 21

Magic Fiche
Plus sur vous:
Joyaux(Argent)::
0/10  (0/10)
Magic'xpérience(xp)::
151/1000  (151/1000)

MessageSujet: Re: Une passion partagée [PV: Katarina]   Jeu 5 Juil - 5:27


Il avait répondu sans hésiter à sa question et c’est en riant qu’ils partirent de cette salle contenant les malheureux pantins qui leur avaient servis de cobayes. Elle était contente, il avait eu le même avis qu’elle. Parce que bon, s’il lui avait répliqué qu’ils devaient ranger elle se serait mise à rougir et aurait voulu se cacher dans un trou de souris. Ils arrêtèrent leur course près d’une fontaine magnifique, dans un parc tout aussi remarquable. Le soleil commençait à décliner et la jeune fille s’avait qu’ils allaient devoir se dire au revoir. Pourtant elle ne pouvait pas se résoudre à parler la première et c’est ainsi que Zorgan prit les devants.

Bon ben il se fait tard va falloir rentrer au bercail, c'est dommage tu commençais enfin à te détendre.

Se détendre ? Peut-être bien. En tout cas elle ne regrettait aucunement cette journée dans cette ville. Alors qu’elle hésitait entre le saluer comme ça pour lui dire au revoir ou autre il lui tendit la main. Sans savoir pourquoi, Katarina se mit à rigoler toute seule alors qu’elle lui serrait. Une poignée de main ça faisait solennel tout de même. Et c’est prise au dépourvue qu’il lui baisa la main. Rougissant quelque peu, elle réussit tout de même à balbutier quelques mots.

A...Au revoir Zorgan.

Alors qu’il s’éloignait elle le maudit intérieurement. Il était vraiment doué pour la mettre dans l’embarras celui-là. Pourtant elle se mit à sourire quelques instants après. A défauts d’avoir fait connaissance avec des membres de sa guilde elle avait fait connaissance avec un mage de Fairy Tail, et c’était plutôt sympa. Au moins, elle connaitra quelqu’un de cette guilde si dans un futur proche elle choisissait une mission de groupe. Et intérieurement elle espérait tomber sur lui, juste pour pouvoir lui rendre la monnaie de sa pièce.

Souriant toujours elle se dirigea vers le port pour admirer un peu l’endroit. Après tout, elle n’avait pas fait la visite qu’elle s’était prévue dans sa tête. Et puis, l’envie n’était pas à prendre un train pour rentrer ensuite dans son appartement. Autant profité un peu.

Faisant un peu le bilan de la journée alors que le soleil se couchait, Katarina sourit. Elle avait vu à l’œuvre une nouvelle manière de tenir ses sabres et c’était fait un nouvel ami. Que demander de plus franchement ?


[~126 lignes + 21 lignes = 147 lignes~]

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Une passion partagée [PV: Katarina]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Une passion partagée [PV: Katarina]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Ma nouvelle passion : le patchwork
» Comment votre entourage vit-il votre passion?
» D'un coeur brisé naîtra une passion dévorante [Aurore]
» On reconnaît la passion à l'interdit qu'elle jette sur le plaisir
» [Arcani] Une passion qui coûte cher

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
FAIRY TAIL RPG :: Royaume de Fiore :: Fiore de Nord à Est :: Harujion-
Sauter vers: