Venez-vous amuser dans le royaume de Fiore! dans quel camp allez-vous être? guilde légale ou illégale?
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 [Mission] Du balai ! [PV: Yûna]

Aller en bas 
AuteurMessage
Zorgan Lengarder

avatar

Messages : 281
Date d'inscription : 15/05/2012

Magic Fiche
Plus sur vous:
Joyaux(Argent)::
4750/10000  (4750/10000)
Magic'xpérience(xp)::
837/1000  (837/1000)

MessageSujet: [Mission] Du balai ! [PV: Yûna]   Mer 18 Juil - 22:38

La vie nous met parfois à genoux et c'est à nous seul de décider si on veut se relever.
Le Dark Gardener

    Zorgan se leva en avance , ce matin là. Les blessures de sa dernière mission dans le désert le faisait encore souffrir et il ne dormait pas super bien du coup. Faut croire qu'il ne pouvait effectuer une mission sans être blessé voir sur le point de mourir. Il voulait bien reconnaître qu'il aimait l'adrénaline que lui conférai le combat mais au point d'être à deux doigt de la mort bof. Et puis s'il avait failli y passer c'est surtout à cause du fait que dans un désert on ne trouve pas énormément de plantes ,alors que c'était sa magie donc forcément il eu un peu plus de problème que les autres mais bon. Il avait utilisé ses sabres et ne s'était pas trop mal débrouillé. Il arrêta d'y penser après tout il était toujours là et c'était le principal. Il sortit du lit et se dirigea vers la cuisine où il pris un café pour bien se réveiller. Malheureusement il avait plus goût à jus de chaussette qu'à café donc il fut plus sur le point de vomir que de se réveiller. Décidément c'était peut être pas sa journée , peut être qu'il aurait mieux fait de retourner se coucher ? Mais il se dit que ce n'était pas la peine car il n'avait plus envie de dormir. Il marcha plutôt jusqu'à la salle de bain et pris une bonne douche froide pour détendre ses muscles et ses pensées parfois chaotiques faut bien l'avouer. Il ne pouvait s'empêcher de repenser à cette fameuse mission dans le désert si le maître ne l'avait pas envoyer lui mais un autre, pour aider Poker , la mission aurait été réussite bien plus vite. Enfin s'était ce qu'il pensait au plus profond de lui et il voulait en faire part au maître. Donc quant il eut finit il se glissa dans un peignoir pour se sécher et se mit en marche vers sa chambre pour se changer. Vu que sa prochaine mission était à Hosenka il mit ses vêtements habituels c'est à dire un manteau/kimono vert kaki serré à la taille par une ceinture en cuir marron , à laquelle il attacha ses trois sabres ,et des bottes en cuir noirs. Une fois préparé il partit en direction de la guilde bien décider à dire au maître qu'il devrait moins lui faire confiance à présent.

    Il arriva à Fairy Tail une dizaines de minutes plus tard et commença à chercher le maître des yeux mais ne le vit nulle part donc il demanda conseil à Mira.

    Salut Mira t'as l'air en forme. Est ce que tu saurais où est le maître j'ai vraiment besoin de lui parler.

    Salut Zorgan et oui je suis toujours en forme mais toi t'as pas l'air d'aller super bien , je t'ai déjà vu en meilleur forme. Enfin bref t'as pas l'air de vouloir en parler donc tu cherches le maître. Ben je suis désolée mais il n'a dit à personne où il allait ni à quel heure il rentrerait donc je ne peux pas t'aider. Mais tu lui voulais quoi ?

    Je voulais le voir pour lui dire de ne plus me faire aussi confiance , si ça avait été un autre à ma place la mission aurait été plus vite terminée et Poker n'aurait peut être pas été blessée non plus. Je ne suis peut être pas fait pour les missions en groupe.

    Arrête de te prendre la tête Zorgan je suis sûre que dans ce cas là le maître te dirait qu'il continuerait à te faire confiance car vous êtes toujours en vie tout les deux. C'est ça le principal donc ne t'inquiète plus pour ça. Et va au rendez-vous de ta mission sinon tu vas encore être en retard.

    Il la remercia et se dépêcha d'aller à la gare. Il était dans les temps et choppa le train de justesse à tel poins un bout de son kimono fut pris dans la porte. Quel honte franchement devoir s'adosser à la porte pour pas que l'on repère cette bavure. Il avait l'air fin car il resta comme ça toute la durée du trajet c'est à dire au moins deux bonnes heures.

    Vous imaginez à quel point il fut soulagé d'arriver à Hosenka j'imagine. Il avait besoin de se dégourdir les jambes tellement elles étaient engourdies. Il sortit du train et se dirigea devant le lieu de rendez-vous qui était l'hôtel de ville d'Hosenka. D'ailleurs il n'y avait pas pensé jusque là mais il avait une équipière solitaire sur cette mission aussi. Depuis sa dernière mission il s'en méfiait de ceux-là car la dernière fois il s'était révélé être un mage de Crudeliss le fameux solitaire. Il resterait donc sur ses gardes. Par contre il se demanda de quoi elle avait l'air. Il se dit qu'il verrait une fois là-bas et arriva une vingtaines de minutes plus tard à la mairie. Il était seul donc il s'adossa à un des piliers qui formait l'entrée et attendit patiemment sa coéquipière. Il se demandait pendant son attente comment elle serait de caractère genre si elle était plutôt sympa où plutôt du genre à envoyer tout ceux qui l'embêtait un peu trop. Puis il se mit à penser qu'il préfèrerait sûrement la deuxième option car ça lui éviterait de faire ami ami avec elle si jamais c'était encore un mage de guilde noire.Puis il vit une silhouette s'avancer vers lui.


    43 lignes

_________________


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yûna Ban

avatar

Messages : 20
Date d'inscription : 29/06/2012

Magic Fiche
Plus sur vous:
Joyaux(Argent)::
0/10  (0/10)
Magic'xpérience(xp)::
151/1000  (151/1000)

MessageSujet: Re: [Mission] Du balai ! [PV: Yûna]   Jeu 19 Juil - 0:42

Ma vision est floue. J'ai l'impression de me noyer. Mes bras sont entourés autour d'un corps. Je ne veux pas regarder, car je sais déjà qui c'est. Et je sais aussi que si je le regarde, je me perdrais à jamais. Pourtant, je vais le regarder. Contre moi, se trouve mon frère. Mon frère, mort. J'ai l'impression qu'on vient de découper mon coeur en petits morceaux, qu'on vient de m'arracher ma raison de vivre. Qu'on...C'est juste, douloureux, c'est déchirant, c'est juste impossible. Je ne peux pas avoir fait ça. Je ne peux avoir tuer mon frère.
~
Dans une chambre d'hotel, dans la ville d'Hosenka, une mage se réveille. Cette mage, c'est moi. J'ouvre les yeux lentement, par peur d'aperçevoir un cadavre comme dans mon rêve. Heureusement pour moi et ma santé mentale, rien. Les nuits ne sont plus aussi confortables pour moi, avec tout ses cauchemars. Mais depuis le temps, je m'y suis fait. Etendue dans mon lit, j'hésite à me lever. Il est encore tôt, même trop tôt. Mais je sais, que je ne pourrais pas me rendormir. Alors autant se lever et commencer à se préparer. Aujourd'hui, je pars en mission, avec un mage de Fairy Tail. J'aime pas trop les missions normalement, mais j'ai besoin d'argent et puis ça me changera des combats contre d'autres mages...Tiens d'ailleurs, est-ce que j'ai déjà affronté un mage de Fairy Tail ? Normalement non... Peut-être que le mage de la mission, acceptera de faire un combat contre moi. Du calme, Yûna, déjà vous faites votre mission et peut-être que tu pourras l'affronter. Mais n'espère pas trop. Je soupire, m'étire et quitte mon lit. Ma chambre d'hotel n'est pas très grande et un petit peu miteuse, enfin, c'est pas un palace quoi. En pyjama, bleu avec des petits coeur blancs, je vais dans la salle de bains. J'en ressort une vingtaine de minutes plus tard. La douche brûlante m'a fait le plus grand bien. Mon corps et mes cheveux sont enroulés chacun dans une serviette. Je m'étire encore, avec l'impression que la douche ne m'a pas réveillé. Je baille, et vais ouvrir la petite valise qui est posée sur le bureau, et le sac à dos posé juste à côté. Je tire de la valise de quoi m'habiller. J'hésite à peine, avant de choisir quel rôle je vais adapter aujourd'hui. Vu que je vais en mission, voudrait mieux quelque chose qui fasse de moi, quelqu'un de social. Je retourne dans la salle de bains pour m'habiller. J'en sort, les cheveux toujours dans la serviette mais habillée. Je porte un bustier noir avec un rebord bleu foncé, un jupon noir aussi, des collants noirs, une paire de bottines bleus foncés à revers et une paire de gants bleus foncés. Je vais attraper ma brosse dans la valise, enlever la serviette de mes cheveux et m'atteler à ma tâche, qui est : Brosser mon infernale chevelure. Sa me prend en tout, une dizaine de minutes et ça me laisse lasse, à un tel point, que je ne prends pas la peine d'attacher mes cheveux, passant un élastique à mon poignet, au cas ou. Cela fait, je vais attrapper l'unique bretelle de mon sac à dos et le vider sur le lit. Des tas d'objets en tout genre sont éparpillés sur les couvertures et j'en sélectionne quelques uns. Trois fioles, qui paraissent vides, une cape noire à capuche, un manga ( ben woui, là je peux pas m'en passer, donc je l'emmène !) ainsi que d'autres petites choses. Je sors mon katana de ma valise, l'attache avec un harnais dans mon dos, pour me permettre de pouvoir l'attraper assez facilement. J'enfile ensuite la cape noire, une vielle habitude et rabat la capuche sur ma tête. Mon sac sur l'épaule, je descends à la réception de l'hotel. J'informe la personne de l'accueil que je m'absente pour quelques jours tout au plus, voir même seulement une journée, et que paierais la chambre à mon retour. Une fois cela fait, je quitte l'hotel. Le rendez-vous est devant l'hotel de ville. Je ne sais pas grand-chose sur la personne qui m'accompagne, à part que c'est un homme, de Fairy Tail, et qu'il s'appelle Zorgan. Ah et qu'il a les cheveux verts. Au moins, il sera facile à reconnaître...Arrivée sur place, je fais le tour de l'endroit des yeux, jusqu'à aperçevoir, un homme aux cheveux verts. Pitié, faites que ce soit lui et que je n'aille pas me ridiculiser. Je me dirige vers lui.
- Bonjour. Vous êtes Zorgan ? De Fairy Tail ?
Je ne rajoute pas mot. J'ai pris une voix, amicale, même si je ne fais que jouer un rôle pour que l'entente soit correcte durant la mission.

_________________
Notre vie est un livre qui s'écrit tout seul. Nous sommes des personnages de roman qui ne comprennent pas toujours bien ce que veut l'auteur.Et toi quel genre de personnage est-tu Invité ?

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Zorgan Lengarder

avatar

Messages : 281
Date d'inscription : 15/05/2012

Magic Fiche
Plus sur vous:
Joyaux(Argent)::
4750/10000  (4750/10000)
Magic'xpérience(xp)::
837/1000  (837/1000)

MessageSujet: Re: [Mission] Du balai ! [PV: Yûna]   Jeu 19 Juil - 2:50

La vie nous met parfois à genoux et c'est à nous seul de décider si on veut se relever.
Le Dark Gardener

    La silhouette qu'il avait vu venir vers lui était bien celle qui ferait équipe avec lui. Arrivée devant lui elle lui demanda :

    Bonjour. Vous êtes Zorgan ? De Fairy Tail ?

    Oui c'est bien moi en effet et vous vous devez être Yûna je présume , Enchanté. Ah et vous pouvez me tutoyez j'ai pas l'habitude d'être vouvoyez,dit-il en souriant et essayant de paraître le plus amical possible alors qu'il se méfiait d'elle comme la peste pour le moment.

    Il la regarda un peu plus longuement. Elle avait de magnifiques cheveux blancs même si elle devait avoir un mal de chien à les brosser tout les matins. Ses habits inspirait la gentillesse et l'envie d'être sociable mais Zorgan resta quand même prudent car il avait déjà fait une fois l'erreur de ne pas l'être assez donc il ne la referait pas deux fois. Il n'eut pas le temps de la regarder plus en détail car le maire arriva et commença à leur expliquer deux trois trucs. Donc les bandits étaient des mages assez puissants et ils occupaient tout un bâtiment ce qui gênait énormément les propriétaires. Jusque là on était au courant donc il ne leur apprenait rien de bien nouveau. Il précisa qu'il y avait tout une bande et qu'ils étaient environ une centaine. Par contre Zorgan fut surpris d'apprendre qu'ils étaient si nombreux. Mais à eux deux ils ne devraient quand même pas avoir trop de mal après tout Yûna était apparemment une Dragon Slayer donc c'est pas de pauvres types dans leur genre qui allait lui faire prendre les jambes à son coup. Tout d'un coup Zorgan se surpris à penser qu'il aurait bien voulu se battre contre elle car un Dragon Slayer c'était un sacré défi qu'il aurait bien voulu relever. Mais il se dit qu'il attendrait d'abord d'être sûr qu'elle ne le poignarderait pas dans le dos quand il aurait celui-ci de retourné. Sur ce il commencèrent à se diriger vers l'immeuble infester de bandits.

    Alors tu veux procéder comment ? On entre chacun par un bout de l'immeuble ou on reste ensemble et couvre les arrières de l'autre ? Moi personnellement je m'en fiche donc c'est comme tu veux. Par contre ma magie ne marchera pas dans cette immeuble car je maîtrise les plantes. Et il y a pas l'air d'y en avoir des masses à première vue.

    Zorgan la laissa réfléchir pendant qu'il continuait de marcher puis il rompit le silence car il se sentait d'humeur bavarde aujourd'hui.

    Sinon j'aimerais en savoir plus sur toi si ça ne te dérange pas et je t'en dirais plus sur moi en échange. J'aime connaître les personnes avec lesquelles je fais équipe. Après si tu ne veux pas en parler je peux comprendre aussi , tout le monde n'est aussi ouvert que moi.dit-il en rigolant bêtement.

    Le silence retomba sur eux. Zorgan avait l'impression de parler à un mur quoique un mur aurait peut être mieux répondu mais c'est pas dit. Il ne savait pas du tout comment faire pour qu'elle lui parle. Puis après il se dit qu'elle était peut être en train de réfléchir à sa première question en pesant le pour et le contre. Il se rassura en se disant que c'était ça et qu'il n'était peu être pas aussi ennuyeux à mourir qu'il le pensait. D'ailleurs à cette pensée il rigola doucement ; en ce moment il en avait besoin. Après tout rire était la seule chose qui l'empêchait de penser à l'anniversaire de la mort de ses parents qui étaient morts le même jour à trois ans de différence.Ces parents lui manquait toujours terriblement même à son âge et quand une chose comme ça vous arrive si jeune il est difficile d'oublier même impossible , on peut juste espérer que la douleur s'apaise un jour.Il arrêta de se morfondre et releva la tête , ils étaient arrivés au bâtiment.

    Bon ben c'est le moment de passer le balais tu ne crois pas ? Après tout c'est bien de faire le ménage.Et on a la force qui faut pour le faire assez vite et donc être libre ce soir,dit il en souriant impatient d'en avoir finit. Puis il rajouta sans se méfier car il e avait marre d'être aussi paranoïaque:Au faites juste pour savoir car ça me démange de t'affronter tu accepterais un combat contre moi ?

    Après tout il pouvait bien se faire un petit combat amical , elle n'avait pas l'air d'une mage de guilde noire.



    43 + 40 = 83 lignes

_________________


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yûna Ban

avatar

Messages : 20
Date d'inscription : 29/06/2012

Magic Fiche
Plus sur vous:
Joyaux(Argent)::
0/10  (0/10)
Magic'xpérience(xp)::
151/1000  (151/1000)

MessageSujet: Re: [Mission] Du balai ! [PV: Yûna]   Jeu 19 Juil - 8:49

Zorgan, avait effectivement les cheveux verts, ce qui me surprit un peu. Je sais, je sais, j'étais censée le savoir, mais le voir en vrai, ça fait plus...Vrai ? Je crois que je vais me taire. Le mage portait un kimono vert kaki, et accroché à sa ceinture, se trouvait trois sabre. Trois ? Encore plus envie de l'affronter ! C'est vraiment injuste, qu'on doit d'abord faire la mission... Mais bon, j'arrête de me plaindre, c'est pas bien.
"Oui c'est bien moi en effet et vous vous devez être Yûna je présume , Enchanté. Ah et vous pouvez me tutoyez j'ai pas l'habitude d'être vouvoyez."
Il sourit, et pour faire bonne mesure, je lui rends son sourire. Je n'aime pas spécialement ça, pourtant. Mais si je ne me fais que des ennemis dans ce bas monde, je finirais empoisonner. Ne cherchez pas à comprendre, c'est un exemple de la logique de mon esprit totalement détraqué. Et non, je ne vous expliquerais pas. Je me sens alors dévisager. Cela m'arrache mon sourire et ma mine devient légèrement froide. Etre fixée ainsi, est dérangeant. Heureusement pour moi et peut-être aussi pour Zorgan, parce que je sais pas encore combien de temps j'aurais supporter d'être fixée ainsi, le maire arrive. C'est lui, qui a organisé la mission. Il nous expliqua la mission, plus en détails, enfin façon de parler parce que y avait des choses qu'on savait déjà. Les bandits étaient des mages plutôt puissants. Pas cool, ou alors vraiment très cool, car ça pouvait dire deux choses : On allait se faire rétamer ( Pas cool) ou alors, on allait s'amuser, vu que nos adversaire seraient potables ( Très cool !). De plus, ils occupaient un bâtiment entier. Ce qui, gêner les propriétaires. Bon ça, je le savais. Et puis, je pouvais les comprendre les pauvres proprio' ! Se faire squatter leur immeuble par des mages...Pas génial. Ensuite, le maire nous apprit, qu'ils étaient une centaine. J'en fut légèrement surprise avant de me reprendre, si ça avait été seulement quelques mages, genre une dizaine, les autorités auraient certainement pu s'en charger. Et puis, ont étaient deux. Ouais, deux contre cent, ça peut paraître un peu mince. Mais, on allaient tout de même, réussir notre mission. Sisi, j'en suis sûre. Le maire repartit, après des salutations. Nous nous sommes dirigés vers l'immeuble infester de vermines. Entendez par-là une bande de mage assez stupides et horribles pour se prendre pour les rois du monde, parce qu'ils étaient mages.
"Alors tu veux procéder comment ? On entre chacun par un bout de l'immeuble ou on reste ensemble et couvre les arrières de l'autre ? Moi personnellement je m'en fiche donc c'est comme tu veux. Par contre ma magie ne marchera pas dans cette immeuble car je maîtrise les plantes. Et il y a pas l'air d'y en avoir des masses à première vue."
Je réfléchit quelques instants...Séparés, on serait moins fort. Et puis, surtout si il peut pas utiliser sa magie. Il continue à marcher et avant que j'informe de mon choix, il dit :
"Sinon j'aimerais en savoir plus sur toi si ça ne te dérange pas et je t'en dirais plus sur moi en échange. J'aime connaître les personnes avec lesquelles je fais équipe. Après si tu ne veux pas en parler je peux comprendre aussi , tout le monde n'est aussi ouvert que moi."
Je ne lui répondit pas. En fait, il m'énervait. On se connaît depuis à peine quelques minutes et il voudrait en savoir plus sur moi ! Mais il me prend pour quoi, sérieux ? Je suis pas une de ses filles aussi stupides que leurs godasses. Bon en même temps, vu que j'avais tout fait pour paraître sociable, on pouvait en douter. Eh mince, voilà que je me mettais moi-même dans la panade. Gné. Mais bon d'un autre côté, je le comprenais. Il voulait en savoir plus, pour être certain que je n'allais pas attenter à sa vie, dès qu'il aurait le dos tourné. Mais n'empêche, que ça m'énerve. Il rigola doucement, ramenant mon attention sur lui. Il semblait un peu...triste ? Et il faisait tête basse. Autant au sens propre qu'au figuré, là. Mais bon, non seulement ce n'était pas mes affaires, je m'en fichais et en plus on étaient arrivés.
"Bon ben c'est le moment de passer le balais tu ne crois pas ? Après tout c'est bien de faire le ménage.Et on a la force qui faut pour le faire assez vite et donc être libre ce soir."
Youpiii ! Non, non je dis pas ça parce que j'aime faire le ménage - et non je n'aime PAS faire le ménage-, mais parce que ça veut dire que ma chambre sera réservée moins longtemps et que donc ça me coûtera moins cher. Youpiii ! Et non, je ne me répète pas ( è_é ). Toujours est-il que Zorgan souriait et semblait impatient. Et là, ce qu'il rajouta manqua de me faire sauter de joie :
"Au faites juste pour savoir car ça me démange de t'affronter tu accepterais un combat contre moi ?"
Ayant un minimum de personne, je choisis de réagir plus intérieurement qu'extérieurement, donc dans mon petit cerveau ça fait ça : Quooowa ? Youpiiii ! Ouaiiiis ! Alors qu'en extérieur, j'aborde une mine pensive. Ca aurait pas été drôle si j'avais dit Quooowaa en vrai. Bon, je me décide enfin à lui répondre. En fait, je vais répondre à tout ce qui m'a dit depuis le début. Donc, allez ma petite Yûna.
" Alors déjà. Je pense qu'on ferait mieux de rester ensemble et de se couvrir mutuellement. Séparé nos forces serait stupide."
Allez, Yûna, continue.
" Ensuite, j'ai pas envie de te raconter ma vie. Mais je veut bien éclairer un peu ta lanterne sur moi. Je suis une Dragon Slayer, je pense que tu le sais déjà, j'ai 19 ans, je déteste tout ou presque et je ne répeterais pas, j'adore les mangas."
Pourquoi avais-je mis, le " je ne répeterais pas " juste avant de parler de mes manges chéris ? Peut-être parce que peu de gens le savent et puis aussi parce que c'est la seule chose personnelle que je peux laisser filer. Encore un effot, Yûna.
" Et pour finir...Je crois que je veux bien t'affronter. Mais après la mission. Allez viens, si tu souhaites qu'on s'affrontent faudrait déjà que tu me prouve que t'es capable de battre quelques vulgaires mages. "
Un léger éclat de rire m'échappa. Et c'est sans sourire, que j'entrais dans le bâtiment.

_________________
Notre vie est un livre qui s'écrit tout seul. Nous sommes des personnages de roman qui ne comprennent pas toujours bien ce que veut l'auteur.Et toi quel genre de personnage est-tu Invité ?

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Zorgan Lengarder

avatar

Messages : 281
Date d'inscription : 15/05/2012

Magic Fiche
Plus sur vous:
Joyaux(Argent)::
4750/10000  (4750/10000)
Magic'xpérience(xp)::
837/1000  (837/1000)

MessageSujet: Re: [Mission] Du balai ! [PV: Yûna]   Ven 20 Juil - 22:04

La vie nous met parfois à genoux et c'est à nous seul de décider si on veut se relever.
Le Dark Gardener

    Zorgan avait vu juste ,Yûna avait réfléchit à toutes ses questions et elle lui répondait à toutes successivement. Il était d'accord avec elle , s'était mieux qu'ils restent ensemble mais ils devraient se préparer peut être à faire face à des embuscades donc ils devraient rester sur leur garde. Sa deuxième réponse ne reflétait pas ce qu'elle voulait faire voir aux autres. A première vue elle était amicale mais en écoutant cette réponse il vu que Yûna était bien plus compliquée que cela. On aurait dit qu'elle s'efforçait à jouer un rôle mais il ne s'en formalisa pas après tout , tout le monde avait des secrets donc elle ne devait pas faire exception à la règle. Et en plus , elle était d'accord pour l'affronter ce qui amplifia son impatience et qui le fit oublier son attitude un peu fermée, mais il reprit son calme car il ne devait pas se laisser emporter lors de la mission. Yûna entra dans la bâtisse et il la suivit.

    Cette bâtisse devait avoir largement plus d'une centaines d'années vu l'état dans lequel elle était. Et ça devait faire aussi un sacré bout de temps qu'elle n'avait pas vu un balai car entre la poussière et les toiles d'araignées on avait beaucoup de mal à voir les meubles. Dans le genre taudis c'était pas mal parce qu'en plus de tout ça il y avait plein de moisissures. C'est pour cela qu'ils avancèrent prudemment car ils ne savaient pas si les planches tiendraient le coup. Mais après une vingtaines de minutes ils marchèrent plus vite car ça avait l'air sans danger. Puis ils entendirent des voix , ils devaient sûrement arriver à l'étage où les bandits avaient élus domicile. Il prévint Yûna qu'il allait faire diversion pour qu'elle puisse préparer une grosse attaque qui balayerait un nombre conséquent de voyous.Il alla donc au devant du danger comme l'homme imprudent qu'il était.Comme Zorgan n'avait pas envie de jouer dans la finesse aujourd'hui il alla carrément devant les bandits et commença à les provoquer :

    Salut les mecs on est là aujourd'hui pour vous faire déguerpir et comme on est pressé on vous propose deux solutions. Soit vous partez tout seul soit on vous botte les fesses. A vous de choisir.

    A peine eut-il le temps de finir sa phrase qu'un mage l'attaqua avec une magie de rééquipement qui le fit se transformer en un chevalier noir avec une épée énorme. Zorgan para en utilisant ses trois sabres. Mais un autre mage utilisa une magie de feu sur lui qui le projeta dans le mur jusqu'à le traverser. Zorgan était fier de lui car en les provoquant c'est certainement les deux mages les plus puissants qui l'avait attaqué pour vite finir le travail. Et en même temps il avait servi de diversion à Yûna pour qu'elle puisse faire des ravages. Car ayant été projeté aussi loin , elle ne blesserai pas Zorgan avec son pouvoir de Dragon Slayer. Il avait une blessure peu importante mais tout de même assez gênante. Une de de ses jambes étaient touchées et du coup ils perdrait sûrement un peu de vitesse dans ses attaques. Mais avant de repartir à l'attaque il hurla pour Yûna :

    Vas-y Yûna t'occupes pas de moi et balance une de tes plus puissantes attaques histoire dans massacrer un maximum comme ça on pourra se battre d'égal à égal avec ceux qui resteront qui seront sûrement les plus fort.

    En attendant il banda sa jambe en déchirant le bas de son kimono. Il espérait que sa tienne et que le sang arrêterais de couler. Il reprit les trois sabres en main et les remis dans leur fourreaux. Les trois étaient intacts et heureusement d'ailleurs sinon il aurait fait de la bouillie de squatteur en un rien de temps. Un voyou l'avait suivi derrière le mur qu'il avait défoncé. Il était assez baraqué et il fonçait sur Zorgan tel un bœuf enragé. Zorgan eut comme réaction de prendre l'un de ses sabres toujours dans son fourreau et de le faire tourner jusqu'à ce qu'il arrive devant lui . Ceci fait il dit :

    Shi Shi Sonson

    Et il finit derrière l'homme ,avec le sabre rengainer dans son fourreau,qui au lieu de continuer de foncer, s'écroula.Il avait exercé son attaque avec une telle rapidité que l'homme n'avait rien vu venir, même pas la lame qui l'avait tranchée.Zorgan se dit que finalement sa blessure n’influençait en rien sa vitesse ce qui était très bien. Car quand il combattrait Yûna il aurait besoin de toute sa vitesse pour avoir une chance.

    Je suis désolé mon pote mais je suis pressé et donc je n'ai pas de temps à perdre avec toi.

    Il se désintéressa de son adversaire et se concentra sur les bandits qui restaient.



    83 + 42 = 125 lignes [hrp: si jamais tu veux que je change un truc préviens moi par RP et je changerais cela]

_________________


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yûna Ban

avatar

Messages : 20
Date d'inscription : 29/06/2012

Magic Fiche
Plus sur vous:
Joyaux(Argent)::
0/10  (0/10)
Magic'xpérience(xp)::
151/1000  (151/1000)

MessageSujet: Re: [Mission] Du balai ! [PV: Yûna]   Sam 21 Juil - 0:42

Je fis un peu moins la fière en entrant, parce que....c'était horriblement sale. Et que y avait des araignées. Je m'efforçais de ne rien laisser paraître, même si je serrais les poings comme une malade sous ma cape. Je veux pas dire, mais si je m'étais écoutée, j'aurais filer à l'autre bout de la planète. J'aiiime pas les araignées. Bon, du calme Yûna. C'est pas la petite bête qui va te manger...Je l'espère. Non, ma petite tu vas pas te mettre à crier juste parce que, y a pleins de bêbêtes. Ça serait super bête. Alors non. J'inspire, pour me donner un petit peu de courage. Au début, nous marchions doucement. Pour éviter les pièges et tout ces trucs-là sans doute. J'aurais bien aimé foncé dans le tas. Mais faut quand même faire attention, ça serait bête de tomber dans une embuscade à cause de l'empressement. Mais au bout de vings minutes, on put aller plus vite, parce que ça avait pas l'air d'être plus dangereux, que ça. J'en oubliais moméntanément les araignées, pour me concentrer sur la mission mais si une de ses bestioles me tombe dessus, j'hurle mission ou pas mission. Du calme. Surtout que du bruit venait de résonner. Enfin, des voix. Celles des bandits. De toute manière, ça pouvait être que les voix des bandits, vu que y avaient qu'eux dans ce bâtiment. A part, nous bien sûr. Zorgan m'annonça alors, qu'il comptait faire diversion, pour me permettre de lancer une attaque conséquente. Un sourire, un petit peu...diabolique, vient s'afficher sur mon visage. Je m'arrêtais d'avancer, pour laisser Zorgan faire diversion. Il alla directemetn devant les bandits et je me finis par me demander si c'était une bonne idée. Si jamais, il se faisait tuer ? Roh, et puis on verra bien !
"Salut les mecs on est là aujourd'hui pour vous faire déguerpir et comme on est pressé on vous propose deux solutions. Soit vous partez tout seul soit on vous botte les fesses. A vous de choisir."
A peine les mots eurent-ils franchis ses lèvres, qu'un mage se jeta sur lui avec un armure noire et une épée imposante. Je ne pouvais pas attaquer, ni même intervenir maintenant. Je décidais de me concentrer sur mon attaque. Pendant que Zorgan se défendait du mieux qu'il pouvait, mais un autre mage utilisa sa magie du feu, pour l'envoyer valser dans un mur. Je me concentrais sur moi-même, faisant bouillonner ma magie, la préservant, pour en placer le maximum dans mon attaque. Une rage froide et délicieuse prenant part de mon corps, je fixais un point invisible. Presque, j'y étais presque. Plus de puissance. Tout en tâchant de ne pas lâcher ma concentration, je jetais un coup d'oeil du côté de Zorgan, il semblait avoir été blessé à la jambe. Je le soignerais, après, si il le faut. Il hurla à mon adresse :
"Vas-y Yûna t'occupes pas de moi et balance une de tes plus puissantes attaques histoire dans massacrer un maximum comme ça on pourra se battre d'égal à égal avec ceux qui resteront qui seront sûrement les plus fort."
J'aquiesçais vaguement. Pas envie de parler, et pas envie de perdre le contrôle de ma magie. J'inspire un grand coup, et avec toute la force que je suis capable, lance mon attaque :
"Hurlement des étoiles du Dragon ! "
Des sortes de flammes dorées, dans lesquels on peut distinguer des étoiles, sort de ma bouche, pour aller cramer en paix les bandits. Si certains ont pu en réchappés, une bonne partie d'une bandit s'en sont pris pleins la face. Tant mieux. Je passe une main sur mon visage, et jette de nouveau un coup d'oeil à mon coéquipier. Tout en prenant garde que les bandits ne me saute pas de dessus. Il était lui aussi concentré sur les bandits et près de lui, se trouvait le cadavre d'un bandit. Ouh. Classe, comme manière de terminer son adversaire. Je dégainais mon sabre, et le plaçais en garde. Bien décidée à en finir assez vite, je lançais un sort :
"Celestial Sword of the Stars !"
Entre mes doigts, mon katana change, devenant un magnifique sabre dorée, dont la garde est incrusté d'une pierre argentée. Je souris et m'élance vers les bandits. Il doit en rester une quarantaine. Les premiers que j'affronte sont encore assez faibles. Tant mieux, je ne fais pas de quartier, ma lame rendu plus que tranchante par mon sort, et je ne perds pas de temps. Zorgan de son côté aussi, fais des ravages. Au bout de quelques instants, je recule des combats, range rapidement mon sabre et lance un autre sort :
" Flames of the Stars of the Dragon ! "
Pendant quelques secondes, je façonne un truc invisible entre mes doigts. Puis une sphère dorée apparaît dans ma main et se met à tourner sur elle-même, tandis que j'y transmet de la magie, pour l'alimenter. Des étoiles s'en échappent et vont frapper les mages ennemis. Si ça ne fait qu'en assomer certains, c'est assez efficace.

_________________
Notre vie est un livre qui s'écrit tout seul. Nous sommes des personnages de roman qui ne comprennent pas toujours bien ce que veut l'auteur.Et toi quel genre de personnage est-tu Invité ?

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Zorgan Lengarder

avatar

Messages : 281
Date d'inscription : 15/05/2012

Magic Fiche
Plus sur vous:
Joyaux(Argent)::
4750/10000  (4750/10000)
Magic'xpérience(xp)::
837/1000  (837/1000)

MessageSujet: Re: [Mission] Du balai ! [PV: Yûna]   Sam 21 Juil - 21:57

La vie nous met parfois à genoux et c'est à nous seul de décider si on veut se relever.
Le Dark Gardener

    Zorgan reparti à l'assaut des voyous lorsque l'explosion qui suivit l'attaque de Yûna fut terminée. Il restait à peu près quarante ennemis ce qui semblait être assez pour essayer de nouvelles techniques se dit Zorgan. ¨Puis il remarqua que quatre hommes étaient restés en arrière. Parmi ceux-ci Zorgan aperçu les deux mages qui l'avaient attaqué plus tôt. Mais les deux autres n'avaient encore rien fait donc on ne savait rien sur leurs pouvoirs pour le moment. Il faudrait que Yûna et lui soit prudent une fois qu'il ne resterait plus qu'eux car ils avaient l'air bien décidés à laisser leur camarades morfler pendant qu'ils regardaient bien tranquillement. Ils attendaient sûrement que Yûna et lui s'affaiblisse pour leur porter un coup fatal mais s'il pensait que ce serait du tout cuit il avaient faux sur toute la ligne. Il se reconcentra sur les hommes qu'il avait en face de lui car Yûna ,de son côté ,se débrouillait très bien toutes seule. Il regarda ses adversaires puis le plafond et sourit à pleine dents.

    Aujourd'hui les amis , certains d'entre vous vont avoir droit à leur baptême de l'air. J'espère donc que ça vous plaira. Et maintenant place au carnage ! Santoryu Ougi ,Renge Empitsu !

    Et ce qu'il avait promis commença. Il fonça sur cinq hommes qu'il envoya dans les airs en même temps puis il planta l'un de ses sabres dans le sol pour prendre appui dessus et découper ses ennemis. Ceci fait les cinq hommes retombèrent hors d'état de nuire avec pour marque sur le torse un lotus sanglant.

    Alors à qui le tour ?

    Cinq autres hommes foncèrent sur lui car vu qu'il faisait à présent nuit noir la visibilité était amoindrie et il comptait profiter de cet avantage car ils étaient équipés de lunettes pouvant voir dans le noir grâce à la magie. Donc il possédait quand même un minimum de pouvoir magique. Mais ça n'arrêta pas Zorgan.

    Si vous croyez que la nuit va me pausez problème vous vous foutez le doigt dans l'oeil car ça ne fait que commencer. Santoryu Ougi , Dark Moon !

    Et il disparut du champ de vision de ses ennemis. Quand les hommes le virent réapparaître c'est la dernière chose qu'il vit avant de tomber au sol taillader de toutes pièces. En fait cette attaque était fondée sur une illusion créée par l'esprit de Zorgan et grâce à cela il pouvait devenir invisible pour n'importe qui. Mais pour ne pas que les ennemis se rende compte de la supercherie il fallait qu'il utilise cette attaque en pleine nuit. La condition principal pour la réussite de l'attaque. A peine eut-il battu ces cinq autres hommes que les dix derniers le prirent en embuscade en se mettant en cercle autour de lui.

    Tu es fait comme un rat mon gars , on est dix et toi t'es tout seul t'as aucune chance de t'en sortir vivant.

    Tu veux parier ? dit-il avec arrogance avant de dire Santoryu Ougi , Tatsumaki

    Et avec cette attaque il balaya tout les hommes qui furent autour de lui en une tornade de lames dévastatrices.

    Bon maintenant que le menu fretin est finit on passe au dessert ? Qu'est ce t'en pense Yûna ?

    Yûna avait elle aussi finit de son côté lorsque Zorgan parla. Et celui-ci sans regarder si elle se tint prête au combat ajouta :

    On en prend deux chacun. Je me prend celui à l'armure je vais lui faire sa fête et l'autre qui a l'air d'un gros abruti sans cervelle ,je te laisse celui-de feu et l'autre.

    Mais avant qu'ils attaquent l'un des quatre hommes parla , celui qui maîtrisai le feu.

    Vous êtes plutôt fort faut le reconnaître mais ici c'est chez nous vous ne pourrez pas nous battre sur notre territoire. Mais je veux bien vous laisser une chance. On va faire un jeu qui commencera dans une heure chacun de nous , vos ennemis , allons nous mettre dans une salle. Vous devrez nous trouver et nous affrontez. Comme ça vous aurez des combats en un contre un et comme chacun de nous voudrait se battre contre vous deux et bien on laissera le hasard choisir. Et vous n'avez pas du tout le choix , je précise. dit-il avec un sourire sadique sur les lèvres.

    Sur ce les quatre hommes se dispersèrent et Zorgan ne bougea pas sur le coup car il était abasourdi par ce pauvre gars. Un jeu ? Nan mais pour qui il se prend cet abruti. Zorgan avait l'intention de se faire celui à l'armure et l'autre abruti mais si jamais il tombait sur le mage de feu il se ferait un plaisir de l'écraser comme une grosse crêpe. Zorgan était agacé car il pensait que ça ne durerai pas plus d'une journée et il faisait déjà nuit noire. Ce petit « jeu » allait sûrement duré toute la nuit avant qu'ils les aient tous trouvés. Il s'assit donc et ouvrit son sac. Il prit l'aluminium qu'il y avait dedans le posa à plat et il commença à empiler du bois dessus. Quand il fut satisfait de la quantité il frotta deux de ses sabres l'un contre l'autre et fit des étincelles qui allumèrent le bois. Il avait fait un petit feu en un rien de temps. Ensuite il sorti une espèce de cocotte dans laquelle il mit de l'eau et commença à découper les légumes et la viande qu'il avaient apporté avec lui.

    Une quinzaine de minutes plus tard , Zorgan avait fait un ragoût qui avait l'air bon. Puis il s'adressa à Yûna :

    Tu as faim ? Car vu que le « jeu » ne commence pas avant trois quart d'heures on peut se ressourcer pour pouvoir ensuite aller leur donner une correction. dit il en lui souriant gentiment.

    Il espérait qu'elle ne lui en veuille pas de sa conduite nonchalante car quand il était agacé et en colère fallait qu'il se calme et adoptait cette attitude automatiquement. C'était comme un réflexe. Il lui servit un bol et lui tendit sans même attendre qu'elle ne lui réponde.

    125 + 55 = 180 lignes [hrp : j'espère que ça ne te dérange pas de comment j'ai tourné le RP ^^]

_________________


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yûna Ban

avatar

Messages : 20
Date d'inscription : 29/06/2012

Magic Fiche
Plus sur vous:
Joyaux(Argent)::
0/10  (0/10)
Magic'xpérience(xp)::
151/1000  (151/1000)

MessageSujet: Re: [Mission] Du balai ! [PV: Yûna]   Dim 22 Juil - 1:49

Zorgan de son côté se débrouillait fort bien et je n'hésitais pas à jeter par moment un coup d'oeil, juste pour voir un peu ce qu'était ses techniques. Ben woui, je vous rappelle que nous allons nous affronter après. Toujours est-il que ses techniques étaient impressionnantes et que chacunes étaient meurtrières. Bon j'espère qu'il ne compte pas me tuer...Sinon, ça va être drôle, drôle. Mais bon de mon côté aussi, je peux me débrouiller. Ma sphère magique s'était dissoute au bout de quelques minutes. Une fois la plupart des bandits supprimés -ils en restaient quatres, dont les deux qui s'étaient jetés sur Zorgan au début-, Zorgan parla :
"Bon maintenant que le menu fretin est finit on passe au dessert ? Qu'est ce t'en pense Yûna ?On en prend deux chacun. Je me prend celui à l'armure je vais lui faire sa fête et l'autre qui a l'air d'un gros abruti sans cervelle ,je te laisse celui-de feu et l'autre."
Je fis signe de la tête que j'étais d'accord et me tient prête à attaquer. Sauf que, l'un des mages parla. Celui de feu, je crois :
"Vous êtes plutôt fort faut le reconnaître mais ici c'est chez nous vous ne pourrez pas nous battre sur notre territoire. Mais je veux bien vous laisser une chance. On va faire un jeu qui commencera dans une heure chacun de nous , vos ennemis , allons nous mettre dans une salle. Vous devrez nous trouver et nous affrontez. Comme ça vous aurez des combats en un contre un et comme chacun de nous voudrait se battre contre vous deux et bien on laissera le hasard choisir. Et vous n'avez pas du tout le choix , je précise. "
Le sourire sadique qu'il avait aux lèvres ne me plaisait pas. Pas plus que cette stupide idée de jeu ! Mais avant que je puisse espérer protester ou leur faire subir ma fureur, les mages se dispersèrent. Je grognais, en croisant les bras sur ma poitrine,et grimaçait tout de suite après étant donné que je venais de remarquer que je m'étais faite blessée à l'épaule. Je laissais donc retomber mes bras et me tournais vers Zorgan, en contrôlant tant bien que mal la douleur et la colère qui envahissais mon cerveau. Le mage aux cheveux vert n'avait pas bougé, comme sous le choc. Mais il semblait aussi agacé. Il sembla reprendre vie et s'assis. Je restais un petit moment debout, à me demander ce qu'il faisait. Je ne compris, que lorsqu'il sorti de son sac de l'aluminium, qu'il posa à plat sur le sol et qu'il mit du bois dessus. Ensuite, il frotta ses deux sabres, pour créer des étincelles, pour créer un petit feu. Là, elle se laissa tomber au sol, encore un peu planquée sous sa cape noire, avec le capuche baissée. Je rabats mes jambes vers moi, me recroquevilla un peu sur moi-même. J'ai l'impression que je vais exploser. Si j'ouvre la bouche, je vais m'énerver, me mettre à hurler. Ce jeu est stupide et ses foutus mages vont en voir de toutes les couleurs. Je vais leur apprendre à me jouer un tour de cochon ! Quand je relevais la tête, Zorgan avait sorti une sorte de cocotte et était entrain de découper des légumes et de la viande. Je ne dis rien et le regardais faire, sans vraiment le voir, perdue dans mes pensées. Une quinzaine de minutes passèrent ainsi. Il s'adressa à moi, me sortant de mes rêveries.
"Tu as faim ? Car vu que le « jeu » ne commence pas avant trois quart d'heures on peut se ressourcer pour pouvoir ensuite aller leur donner une correction."
Il souriait gentiment. Je le trouvais trop gentil, quand on est trop gentil on finit par se faire avoir. Mais je pouvais pas lui dire ça et puis même, ce n'était pas mes affaires. Qu'il soit trop gentil, si il le voulait. Je ne lui répondis pas et n'en eu de toute manière pas le temps, qu'il me tendait un bol de ragoût. J'en avais jamais mangé,honte à moi. Je me décidais finalement à ouvrir la bouche.
"Merci. "
Je mis à manger en silence, mais je n'avais pas très faim. Je n'avais qu'une envie celle de dégomer les autres idiots et d'aller m'enfermer quelques jours dans ma chambre d'hotel. Je posais mon bol, encore à moitié vide, devant moi, avant de me lever. J'enlevais ma cape, grimaçant quand le lourd tissu touchait mon épaule blessée. Je soupirais en constatant qu'elle paraissait foutue, tout le côté droit étant lacéré. Je le recoudrais, plus tard. Je la posais à côté de moi, en me rasseyant. Puis me rappellant que Zorgan aussi été blessé :
"Ça va ta jambe ? Approche un peu, je vais te soigner."
Une fois que le mage se fut un peu rapproché, je dit :
"Etoiles célestes du Dragon !"
Une pluie d'étoiles dorées tombèrent sur moi et Zorgan, sans pour autant les blesser, au contraire leurs forces revenant peu à peu, leurs blessures rétrecissant jusqu'à disparaître pour les moins importantes, les autres se contentant de cicatriser. Je soupirais de soulagement, en constatant que mon épaule était de nouveau intact à par une balafre qui paraissait vielle. Je me dépêchais de respirer un bon coup l'air nocturne, pour reprendre des forces au niveau de ma magie. Immédiatement un feu envahit mes veines, une nouvelle énergie courant en moi. Bientôt, le jeu aller commencer.

_________________
Notre vie est un livre qui s'écrit tout seul. Nous sommes des personnages de roman qui ne comprennent pas toujours bien ce que veut l'auteur.Et toi quel genre de personnage est-tu Invité ?

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Zorgan Lengarder

avatar

Messages : 281
Date d'inscription : 15/05/2012

Magic Fiche
Plus sur vous:
Joyaux(Argent)::
4750/10000  (4750/10000)
Magic'xpérience(xp)::
837/1000  (837/1000)

MessageSujet: Re: [Mission] Du balai ! [PV: Yûna]   Dim 22 Juil - 4:15

La vie nous met parfois à genoux et c'est à nous seul de décider si on veut se relever.
Le Dark Gardener

    Yûna qui le temps de soigner leur blessures avant de manger. Apparemment ça lui plaisait mais elle avait l'air aussi agacé que Zorgan à l'idée de ce jeu parfaitement débile. Zorgan était impatient que ces trois quart d'heures passe car la seule chose qu'il voulait faire c'est écraser leur sale tête dans un mur ou une fenêtre tellement il avait les nerfs. Puis au moment où cela faisait une heure une voix retentit dans tout le bâtiment :

    Que le jeu commence !

    Zorgan et Yûna partirent tout deux dans une direction différente. Mais avant Zorgan lui dit :

    Bon ben on se retrouve là quand on les a éclater. Ah et aussi sois prudente.

    Il ne lui laissa pas le temps de répondre et s'engouffra dans l'escalier qui le fit monter deux étages plus haut. Pas commun ça , un escalier qui te fait monter deux étages par deux étages mais bon il ne s'en préoccupa pas et continua son avancée. Il arriva dans une pièce avec une tonnes de matériel électrique. On trouvait de tout , des télévisions , des ordinateurs , des frigidaires et pleins d'autres truc qui servait à la vie de tout les jours. En plein milieu de la salle il trouva le mec au look d'abrutie sans cervelle. Et plus Zorgan le regardait moins il pensait que c'était le cas. Là maintenant il avait un regard de loup ayant repéré sa proie et ça ne plaisait pas du tout à Zorgan. En fait cet air d'abruti il devait le prendre pour induire ses adversaires en erreur mais Zorgan resta sur ses gardes car il avait compris son petit jeu. L'homme se présenta sous le nom de Lockhart. Tu parles d'un nom a couché dehors avec un billet de logement rigola t-il intérieurement. Puis ce qu'il se passa n'arrangea pas la situation de Zorgan. En effet il était au beau milieu d'un champ d'objet électrique avec un homme qui utilisait la magie de la foudre d'après les éclairs qu'il envoya sur Zorgan. Celui-ci esquiva et jura intérieurement car l'électricité ça craignait un max là. S'il restait dans cette pièce trop longtemps il allait finir par griller et peut être même remplacé la dinde de Noël ce dont il n'avait pas vraiment envie. Donc il se mit à réfléchir car il devait trouver une solution à ce problème le plus vite possible. Puis il se dit que pour se battre à fond contre se mec il devait se couvrir ainsi que ses sabres de papier ou de tissus pour être un isolant vivant et ne rien craindre de l'électricité. Il trouva dans son sac à dos les vêtements de rechange qu'il avait pris. Il enroula ses sabres avec et se couvrait de papier le reste de son corps qui n'était pas couvert. Le papier il l'avait trouvé sur les bureaux où était les ordis. Lockhart avait pris le temps de préparer un sort puissant pour griller Zorgan en une fois mais Zorgan n'avait vraiment pas envie de mourir si jeune et alors qu'il avait la vie devant lui. Il sortit de sa cachette et se prépara à le recevoir.

    Tu es un fou pour te préparer à recevoir une attaque si puissante. Tu veux mourir dis moi ?

    Ce que je veux ne te regarde en rien gros lard , dit d'un air provoquant.

    Le gros lard se mit en rogne et lança son attaque , Zorgan se la pris de plein fouet et tomba à terre. Lockhart qui le croyait mort s'approcha et il se prit un coup de poing en pleine face qui le fit vaciller . Zorgan se releva d'un bond et lui assena le coup final.

    Demon Slash

    Lockhart tomba face contre terre mort sur le coup. Zorgan n'avait pas voulu le tuer mais celui-ci était mal tombé et sa tête ne tint pas le choc. Zorgan lui ferme les yeux et continua avec le regret de l'avoir tué. Il gravit la suite de l'escalier qui continuait jusqu'au toit. Sur celui-ci il rencontra son prochain adversaire , le fameux chevalier noir. Autant dire qu'il allait morfler celui-là. Il avait été mal poli lorsque Zorgan avait parlé car il lui avait à peine laisser le temps de finir sa phrase. Il ne l'emporterait donc pas au paradis. Zorgan avait beau être blessé à cause de son précédent combat il était en pleine forme grâce aux pouvoirs de Yûna et à son repas. Maintenant s'était l'heure dans découdre.

    Bon on y va ? J'ai pas toute la journée et j'ai un autre combat qui m'attend.



    180 + 40 = 220 lignes

_________________


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [Mission] Du balai ! [PV: Yûna]   

Revenir en haut Aller en bas
 
[Mission] Du balai ! [PV: Yûna]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
FAIRY TAIL RPG :: Royaume de Fiore :: Fiore de Nord à Est :: Hosenka-
Sauter vers: