Venez-vous amuser dans le royaume de Fiore! dans quel camp allez-vous être? guilde légale ou illégale?
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Rencontre dans l'eau chaude [PV : Kata et Sladd]

Aller en bas 
AuteurMessage
Kurai Dokuseishin

avatar

Messages : 114
Date d'inscription : 17/06/2012

Magic Fiche
Plus sur vous:
Joyaux(Argent)::
4500/10  (4500/10)
Magic'xpérience(xp)::
1001/3500  (1001/3500)

MessageSujet: Rencontre dans l'eau chaude [PV : Kata et Sladd]   Dim 2 Sep - 22:55

Kurai était fatigué, mais vraiment, la mission à Shirotsume l’avait lessivé, à tel point qu’il décida de repousser l’achat de son appartement pour aller prendre des vacances, après tout avec l’argent de ses deux dernière missions il pouvait largement se le permettre. Il décida donc de retourner à la gare, le temps c’était amélioré à Crocus. La pluie qui recouvrait la ville ces derniers temps avait laissé la place à un soleil timide qui séchait petit à petit les rues mouillées par des semaines de déluge. Les rues étaient pleines de monde et particulièrement bruyante et cette ambiance n’était vraiment idéale pour se reposer. Une fois arrivé à la gare le mage noir choisit rapidement un guide touristique et s’assit sur un banc pour le lire, après avoir parcouru les pages en vitesse il se décida pour une destination qu’il connaissait déjà à savoir Hosenka. Il y a un petit moment il avait fait une mission dans le coin et il était resté dans un hôtel pour la nuit, les sources chaudes de ce village étaient vraiment ce qu’il y avait de mieux pour se détendre. Il acheta donc un billet pour Hosenka et partit au bout de quelques minutes d’attente.
Quelques heures plus tard il était à Hosenka et cherchait un hôtel avec source thermal. Il en profita pour observer les passants et ainsi s’assurer qu’il n’y avait aucun mage blanc à l’horizon, les rues étaient plus ou moins vide en ce début de soirée et Kurai ne remarqua aucun tatouage de guilde, tous les passants avaient l’air de touristes venu en vacance donc même si il y avait des mages dans le coin aucuns ne semblait être en mission. Kurai choisit de prendre deux jours dans un hôtel qui s’appelait « Le papillon d’argent » une simple construction de bois à l’air traditionnel. Après avoir rapidement déballé ses quelques affaires Kurai se dirigea vers la source thermale, en passant devant le bain des femmes il entendit une forte cacophonie et en conclut rapidement qu’elles devaient être serrées là-dedans et pria pour que ce ne soit pas le cas chez les hommes. Il entra donc dans le vestiaire des hommes et constata que par chance il était presque vide. Il commença à retirer ses vêtements mais en enlevant sa veste il se rendit compte que son tatouage de guilde était bien trop visible. Même si il y avait peu de chance que quelqu’un le reconnaisse il se rappelait encore de son erreur avec Zorgan et Kyuusei et il ne comptait pas la répéter. Il enfila donc il peignoir et remonta dans sa chambre de mauvaise humeur pour y chercher un bandage qu’il enroula autour de son avant-bras de manière à cacher son tatouage.
Par la suite il put enfin aller se détendre dans l’eau chaude, le bassin était plutôt spacieux et contrairement au bain des femmes il était presque vide. Il n’y avait que quelques vieux hommes qui se détendaient dans leur coin et une bande de jeunes plutôt musclés qui venaient surement se détendre ensemble après une journée de travail manuel, cependant leurs manières de discuter à haute voix sans aucune gêne était plutôt énervante. Alors que la nuit tombait et que le bruit venant du bain des femmes était de plus en plus fort signe que le bain était toujours aussi plein, au contraire du côté des hommes ça se vidait, les vieux quittaient le bain un par un et la bande de travailleur finit par quitter le bain, ce qui fit plutôt plaisir au mage de Crudeliss qui cherchait plutôt le calme. Kurai venait donc de se retrouver tout seul au moment où ils arrivèrent.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sladd Nordj

avatar

Messages : 157
Date d'inscription : 18/07/2012
Age : 20
Localisation : Là où je me trouve.

Magic Fiche
Plus sur vous:
Joyaux(Argent)::
0/0  (0/0)
Magic'xpérience(xp)::
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: Rencontre dans l'eau chaude [PV : Kata et Sladd]   Lun 3 Sep - 7:59

Sur le royaume de Fiore le soleil planait avec une certaine incertitude, le grand astre devait craindre que les nombreux asseaux de sa plus grande rivale, la pluie, ne viennent encore une fois lui déclarer la guerre pour une bataille dont le vainqueur occupera le ciel pendant plusieurs jours. Et Sladd était un peu pareil, il était là, appuyé contre une rambarde d'un parc pour enfants qui se situait sur une falaise en hauteur de la ville. De cette position l'homme aux cheveux blancs pouvait admirer le paysage, une ville dont l'architecture était une énigme pour lui.

Au bout d'un moment le bras de Sladd glissa et la tête du mage tombe menton la première contre le bois de la rambarde, vif comme l'éclair mais endolorit le jeune homme se releva, s'assurant que par fierté personne ne l'est vu. Le mage se retourna et scruta le parc, vide, désert, cela lui rappelait le parc de l’orphelinat qu'il avait carbonisé par simple colère. Le paysage n'était pas joyeux, Sladd décida donc de marcher dans ce parc vide de présence, il se sentait comme un fantôme condamné à rester dans ce lieu pour le restant de ses jours, à le voir on aurait cru qu'il déprimait, il lui manquait une bonne dose de tonus
.

-C'est tellement déprimant un parc pour enfants vide... le vent le fouetta lançant une petite douleur sous le menton, Sladd toucha la plaie qui lui piquait et il soupira. J'ai vraiment la flemme de me transformer pour une si petite plaie... mais qu'est que ça pique, c'est comme lorsqu'on se coupe avec une feuille en papier, ça fait horriblement mal... ça guérira vite, comme les petites plaies.

Il regarda une dernière fois le parc et décida qu'il était mieux de partir, pour lui, pour son cœur, pour sa tête et surtout son âme dont les terribles souvenirs de l'enfance venaient le frapper sans relâche.
Le mage se mit donc à progresser dans le sentier battu qui menait directement à rue principale de la ville nécessaire pour arriver à la guilde de Lamina Scale, en pensant à la guilde il porta instinctivement une main à son cou pour toucher le logo de la guilde dont la couleur violette allait parfaitement avec ses cheveux. Il atteignit enfin la rue principale de la ville et se fit bousculer par deux enfants qui se retournèrent pour s'excuser, mais Sladd aussi se retourna, le regard dur et froid il scruta les deux insolents qui l'avaient bousculé, à la simple vue de ce regard les enfants décampèrent après avoir hurlé un bref
« pardon » mais le mal était fait et Sladd était de forte mauvaise humeur.

-Saleté de mômes, leurs parents ne savent les éduquer, si ça ne tenait qu'à moi je leur en métrais une bonne de baffe moi... Le ton grave et agaçait de Sladd libéré une partie de sa force magique qui se voyait à l’œil nue, une aura blanche qui venait se glisser contre la peau du mage quand il était énervé.

Les gens face à lui se poussaient pour le laisser passer, le regard de l'homme était celui d'une bête que l'ont n'a pas nourri depuis des jours, ses yeux violets se posaient sur chaque personne, les dévorant du regard pour ensuite venir effrayer une autre personne. Ainsi se déroula la route de Sladd jusqu'à la guilde.

Quand il entra la bonne humeur qui était présente s'estompa, la vue du mage de rang A entourait de cette aura blanche n'était pas rassurante, peu de gens savaient le calmer, ou alors une bonne baston était la bienvenue, mais il fallait s'attendre à perdre quand Sladd était dans cet état. En y repensant il s'énervait à cause de deux enfants, mais il ne supportait pas les enfants qui avaient la vie qu'il n'avait pas eue lui en étant enfant
.

-Qu'on me mette une bonne boisson ! J'ai besoin de noyer mon ennui dans une boisson, sans alcool surtout. Demanda le jeune homme d'une voix pourtant calme contrairement à ce qui se laissait paraître.

La personne au bar s’exécuta et lui servit une eau à la fraise avec un petit pot de guimauve, quand les membres de la guilde virent les guimauves ils se dirent qu'ils étaient sauvés, Sladd raffolait des guimauves par-dessus tout. Quand le mage aux cheveux blancs vit le pot de guimauves il sourit et s'avança d'un pas plus pressé pour prendre le pot et sa boisson. Il lâcha un merci et s’installa dans un coin du bâtiment pour se gaver de cette sucrerie.

Quelques minutes passèrent et Freya, une membre importante de la guilde venir à lui, elle trouvait qu'il faisait grise mine et qu'il était temps que le mage se repose en bonne compagnie. Sladd déclina, il n'avait pas besoin d'une femme pour aller mieux, mais Freya insista pour une virée aux bains d'Hosenka avec Katarina Milers, une jeune recrue de la guilde que la femme de lumière désigna du bout du doigt avant de l'appeler, puis elle s’éclipsa en les laissant seuls. Sladd soupira longuement
.

-Bon, je te préviens je n'ai pas l'intention d'aller avec toi à ces bains, sauf sur ordre du boss de la guild...

Il fit couper par le chef de guilde en question qui imposa à Sladd de partir se reposer à Hosenka en compagnie de Katarina. Sladd retint un juron, il détestait qu'on lui force la main, l'aura recommençait en l'entourer quand il commanda une doubla ration de guimauve qu'il partit chercher après s'être levé d'un bond, laissant Katarina seul. Le mage d'assit dos au comptoir ses guimauves dans les mains et lança à Katarina.

-J'y vais vraiment car on m'y force, mais je te préviens, on marche à mon rythme, tu n'es pas contente tu rentres chez toi ok .

La voix du jeune homme n'était accueillante, même si les guimauves l'apaisaient un peu, cette obligation à partir en soi disante vacance ne le rendait pas joyeux du tout. Après quelques minutes à manger ses sucreries il se leva et commença à sortir, et la nouvelle, on y va tu as intérêt à suivre. Sladd se foutait totalement qu'elle l'est entendue ou non, qu'elle était occupée ou non, il devait partir pour Hosenka alors il était temps d'y aller.

Il quitta la ville en compagnie de cette jeune fille qui ne dépassait pas les dix-sept ans, il la trouvait jeune pour un mage, mais ce nom ne lui était pas inconnu, il avait entendu dire qu'elle était rang B, un rang en dessous de lui, ce qui l'étonna, il en sourit même, un sourire énigmatique sur les lèvres
.

La route qu'il empruntait était à pied, ce qui ferait une petite trotte mais le mage n'avait plus un sou, totalement ruiné, depuis qu'il était entré il n'avait pas effectué de mission faute de partenaire. Ils traversaient une forêt qui semblait tranquille.

-Nous serons à Hosenka dans la soirée petite, mais fait attention à cette zone. Il n'en dit pas plus, il se concentrait sur les mouvements autour de lui, même si le paysage de cette partie de Fiore était plus que jolie, ce qui y vivait ne devait pas l'être autant que ses arbres à l'écorce encore parfaite, ou aucun couple n'est venu graver leur nom pour un sentiment passager qu'était l'amour, une chose peu futile quand l'amour n'était pas sincère des deux côtés.

D'un coup les herbes bougèrent et cinq à six hommes apparurent devant et derrière eux, donc une dizaine d'hommes au total. L'un face à eux s'avança, un sabre dégainé, il était d'une taille imposante et plutôt costaude, des habits de pirates, on aurait cru à un carnaval, mais le regard de l'homme n'avait rien d'un sourire aimable présent lors de ce genre de cérémonie.

-Donne-nous la fille et on te laisse partir étranger, ne nous te voulons absolument rien, sauf si... il caressa la lame de son arme. Tu refuses bien sur.

Sladd n'en crut pas ses oreilles, ils voulaient Katarina, une fille banale pour Sladd, il leur aurait donné mais il ne peut, elle est de sa guilde et la guilde s'est sacrée pour Sladd.

-Tu te fous de moi là . Tu te ramènes à dix pour capturer une jeune fille de même pas quinze ans . Il regarda Katarina avec un sourire et reposa ses yeux sur l'homme. De plus, ce n'est pas carnaval, toi, ta bande, et ton déguisement ridicule pouvaient partir, je n’accepterais pas que l'un vous ose poser une main sur une membre de ma guilde, une jeune chieuse, mais une jeune chieuse de ma guilde. Son regard était devenu froid, et sadique, un rictus apparut aux coins des lèvres de Sladd. Tu t'approches d'elle, tu ne pourras plus jamais toucher une femme de ta vie, est-ce clair, Mage du dimanche ?

L'homme se vexa, il était fou de rage Sladd en conclut qu'il avait réussi son coup, aussi le chef du groupe demanda aux autres de ne pas toucher à la fille tant qu'il n'était pas morts, il pointait Sladd en parlant, il devenait donc la cible. Le rictus devint un grand sourire, il éclata de même un bref instant avant de reprendre son visage froid, ce qui lui donnait des airs de fou allié.

-Viens mon gros, si je te gagne tu parts, sinon, tu me tues à toi de voir.

L'homme fonça sur Sladd qui était désarmé, sa magie ne se faisait qu'après transformation, tout semblait fait pour qu'il perde, mais en vérité il savait ce qu'il faisait, l'homme approchait à une vitesse moyenne, voir un peu moins que la moyenne en fait. Avant d'arriver à son contact il activa sa magie pour embrasser son épée, une magie pathétique, aucun mage au-dessus du rang C ne fait ce genre de chose.

Quand l'homme s’apprêtait à lui couper la tête Sladd glissa rapidement une main à son tonfas et l'enfonça ensuite dans le ventre de l'homme qui s'arrêta net, mais Sladd ne s'arrêta pas à cette étape, d'un geste vif du bras il le remonta vers le haut enfonçant son tonfas dans le menton du chef du groupe qui tomba à la renverse. Terriblement excité par cette victoire facile Sladd déploya son aura pour qu'elle l'entour et il observa chacun des autres hommes présents
.

-À qui le tour ? Invita Sladd, mais il n'y avait déjà plus personne, ce qui fit à nouveau rire le mage. Bien Katarina, on s'en va, Hosenka nous attend et ces idiots nous ont retardés.

Le jeune homme reprit la route sans avertir et une à deux heures plus tard ils sortaient de la forêt, mais le crépuscule se noyait entre deux montagnes, le soleil dans les yeux Sladd parvint à distinguer la ville d'Hosenka.

-Nous y voilà, partons chercher une chambre et allons dans ces bains... soupira le mage et il reprit sa route.

Les hôtels étaient hors de prix pour la petite bourse qu'avait Sladd, aussi il s'orienta rapidement pour un hôtel plus raisonnable de prix et dont les bains semblaient couronnés de succès à entendre le bruit venant du bain des femmes, il devait être plein. Soupirant il dit.


-Je crois que tu viendras dans les bains des hommes, sauf si tu préfères être encombrée de toutes ces femmes.

Sans rien dire il entra, forçant Katarina à le suivre et loua une chambre pour trois jours, tout ce qu'il avait d'argent en pension complète. Il espérait que sa chambre valait ses économies c'est tout. N'ayant rien pris en valise il partit directement pour le bain des hommes, demandant à Katarina de le suivre, il la rassura quant au fait qu'il y allait avoir quelques hommes, mais en vérité ils semblaient tous partir quand le duo de Lamina Scale arriva, les hommes étaient choqués de voir une femme, mais le regard froid de Sladd fermait toutes les bouches. Quand les hommes furent parti Sladd se tourna vers Katarina.

-Bon, on se change et on entre, les bains semblent vides en maillots ou sous-vêtements cela revient au même, c'est pareil.

Il entra dans une cabine et se changea, gardant ses sous-vêtements il mit une serviette autour de son corps et attendit cinq minutes le temps d'être sûr que la jeune fille aux cheveux roses eut fini de se changer. Quand elle sortit, il cru s'étouffer dans sa propre salive, cela faisait un bon nombre de temps qu'il n'avait un corps féminin aussi dénudé, aussi il fit mine de rien et lui glissa un compliment quant à sa corpulence.

-Bien, entrons Katarina, il y a peu de chance pour qu'il y ait quelqu'un.

Le mage poussa joyeusement, sa mauvaise humeur était partie avec le temps, cette fille avait du bon, elle le rendait moins chiant à supporter et ce n'était pas plus mal. Mais il se figea en entrant après, un homme, plus jeune que lui mais plus vieux que sa collègue était seul au fond des bains.

*Ils n'étaient donc pas vides...* Pensa Sladd se maudissant d'avoir amené la jeune femme dans les bains des hommes, mais dans celui des femmes elle ne se serait pas détendue, trop de monde, de veille, de commère, c'était insupportable pour Sladd.

Sladd s'avança rapidement devant Katarina, une sorte d'automatisme, calmant ses questions il prit une voix calme et ronronnante pour entamer la conversation
.

-Je ne m'attendais pas à voir quelqu'un ici, navré de devoir imposer une présence féminine mais, elle n'ira pas dans les bains féminins qui sont pleins. J'espère que vous avez de quoi vous rhabiller.

Il entra dans l'eau imitée par Katarina qui encore une fois n'avait pas d'autre choix, il s'assit à une distance respectable de l'inconnu et remarqua son bandage au niveau du bras, avait-il été blessé ?

Un mage peut être, mieux vaut éviter le sujet pour l'instant se dit Sladd, il ne cacha pas sa marque au niveau du cou, et puis s'il était un mage il ne devait pas être aussi fort que Sladd, donc une petite menace
.

-Je suis Sladd Nordj, et vous jeune homme dont le nom m'est inconnu jusqu'à présent. Sa voix s'était faite plus neutre, un peu plus glacial que l'ancienne.

Qui pouvait bien être cet homme
?


[HRP: 104 lignes/HRP]

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Katarina Milers

avatar

Messages : 151
Date d'inscription : 15/06/2012
Age : 21

Magic Fiche
Plus sur vous:
Joyaux(Argent)::
0/10  (0/10)
Magic'xpérience(xp)::
151/1000  (151/1000)

MessageSujet: Re: Rencontre dans l'eau chaude [PV : Kata et Sladd]   Mer 5 Sep - 6:14



Cela faisait maintenant une semaine que Katarina était rentrée de sa balade à Harujion. Une semaine qu’elle se là coulé douce encore. Une semaine qu’elle passait son temps dans la guilde à parler, parler, boire aussi entre deux et continuer de parler. Elle s’entendait bien avec la plupart des membres, apprenant à les connaitre. Etant une mage assez jeune, elle avait tout de même pas mal de choses à apprendre, malgré son rang assez haut.

L’ambiance à la guilde était bonne. Tout le monde riait avec tout le monde. Des concours farfelus étaient organisés et tout le monde s’amusaient. D’ailleurs l’un de ces concours était organisé en ce moment même. Un concours de boisson. Voir qui pouvait boire le plus vite la plus grosse quantité. D’un côté ceux qui participaient, mais ne buvaient que des boissons sans alcools. De l’autre, les concurrents buvant de l’alcool. Quand le top départ avait retenti, tous les participants s’étaient mis à boire et les paris allaient bon train. Tout se déroulait à merveille quand la porte de la guilde s’ouvrit avec fracas laissant apparaitre un homme aux cheveux blancs. Sladd. Sladd Nordj. Connu comme mage de rang A. Et apparemment il était énervé, vu l’air qu’il avait. Pourtant, quand il commanda sa boisson sa voix était calme. Bizarre celui-là.

N’y prêtant plus attention, Kate se remit à observer le concours de boisson, encourageant son favori. Quand il fut fini, Kata retourna parler avec un groupe de mage avant d’entendre son nom. Se retournant, elle aperçut que Freya lui faisait signe d’approcher. Elle tenait compagnie à Sladd. Soupirant, la rose se décida à approcher. Qu’est-ce qu’elle a encore préparé. Alors qu’elle allait lui poser une question, la mage de lumière s’éclipsa, la laissant seule devant un Sladd de pas très bonne humeur.

-Bon, je te préviens je n'ai pas l'intention d'aller avec toi à ces bains, sauf sur ordre du boss de la guild...

Okey. Il parlait des bains et de recevoir l’ordre pour y aller. Ordre qui ne tarda pas à être donné. Génial, je sers d’accompagnatrice de personnes étant de mauvaises humeurs. Essayant de relativiser un peu, la rose souria légèrement.

-J'y vais vraiment car on m'y force, mais je te préviens, on marche à mon rythme, tu n'es pas contente tu rentres chez toi ok.

Le message était clair et il recommença à manger ses guimauves, ne prêtant même plus attention à la rose. Celle-ci soupira encore, commandant un verre d’eau. Ça n’allait pas être de la rigolade s’il était énervé tout le long. Alors qu’elle cherchait un moyen de le déridé, le mage aux cheveux blancs se leva et commença à partir, lui disant qu’elle avait intérêt à suivre. Maugréant quelques mots pas très glorieux à son attention, la jeune fille courut pour le rejoindre, attrapant ses sabres au passage.

D’après ce qu’elle voyait, le trajet allait se faire à pied. L’horreur. Le silence pesant qui tenait compagnie au duo n’étais vraiment pas fais pour la rose. Prenant son courage à deux mains, elle commença la conversation.

« Donc moi c’est Katarina. Mais tu peux m’appeler Kate si tu veux ! Ou même Kata. En fait, je m’en fiche un peu. Bref. Toi c’est Sladd n’est-ce pas ? J’ai entendu pas mal de choses sur toi et… »

Et d’après les réactions que t’as, tu m’écoute même pas...
Soupirant encore une fois, la jeune fille se tût. S’il ne voulait pas parler, autant être une présence agréable et sourire. Elle n’avait pas vraiment envie qu’il s’énerve contre elle.

Le voyage se fit en silence et ce n’est qu’à partir de l’entrée d’une forêt qu’il prit la parole.

« Nous serons à Hosenka dans la soirée petite, mais fait attention à cette zone. »

Petite… Je suis pas si petite que ça vieux rabougri ! Inutile de préciser qu’elle ne l’avait pas trop bien pris. Mais bon, il semblait se fichait de ses états d’âme et continuait d’avancer à travers la forêt. Depuis qu’ils étaient partis de la guilde ils ne s’étaient pas arrêtés et une pause aurait été la bienvenue pour la rose, mais elle n’osait pas demander. Qui sait qu’elle réaction il pourrait avoir encore.

Alors qu’elle s’ennuyait ferme, un groupe d’une dizaine de personnes fit irruption, la réclamant. Haussant un sourcil, Katarina fit la moue. Qu’est-ce qu’ils lui voulaient ceux-là ? Alors qu’elle allait rétorquer en sortant un de ses sabres, Sladd prit la parole en premier :

«Tu te fous de moi là. Tu te ramènes à dix pour capturer une jeune fille de même pas quinze ans. De plus, ce n'est pas carnaval, toi, ta bande, et ton déguisement ridicule pouvaient partir, je n’accepterais pas que l'un vous ose poser une main sur une membre de ma guilde, une jeune chieuse, mais une jeune chieuse de ma guilde. Tu t'approches d'elle, tu ne pourras plus jamais toucher une femme de ta vie, est-ce clair, Mage du dimanche ? »

Alors là, il l’avait bluffé. Sifflant d’admiration Kata regarda le chef de la « bande » s’énerver et défier Sladd. Pas du tout inquiète pour son collègue, la rose s’appuya tranquillement contre un arbre, admirant le combat qui avait lieu sous son nez. Au moins, elle pouvait se reposer cinq minutes. Enfin, même pas cinq minutes vu comment le bandit se fit battre en deux temps trois mouvements. Personne d’autre ne voulut défier Sladd après cela.

Souriant, la demoiselle suivie le mage aux cheveux de neiges pour reprendre la route vers Hosenka.

~~~~~
Ce n’est que deux heures plus tard que le duo arriva en ville. La nuit commençait à s’installer et la lassitude de la route se faisait sentir. Alors qu’ils partaient en direction d’un hôtel que Sladd avait choisi, ils passèrent à côté d’un bain où le piaillement des conversations arrivait à dominer celles dans la rue. Le bain de femmes. Mais c’est pas possible ça. Si je rentre là-dedans je vais finir sourde.

« Je crois que tu viendras dans les bains des hommes, sauf si tu préfères être encombrée de toutes ces femmes. »

Riant, la jeune fille répondit par la négative avant de le suivre pour prendre une chambre. Quand cela fut fait, elle le suivie encore quand il partit du côté des vestiaires pour les hommes. Beaucoup de monde sortait, personne ne rentrait. J’espère que je ne me ferais pas virer. Personne ne disait rien quant à sa présence, ou n’osait pas. Et c’est quand tous fus sortis que Sladd lui dit que c’était bon.

Soupirant, la jeune fille alla se déshabiller dans une cabine. La honte n’empêche… . Oubliant tout ça, elle se déshabilla rapidement pour ne rester quand sous-vêtement. Un ensemble violet ne jurant pas trop avec ses cheveux. Ce n’est que quelques secondes plus tard qu’elle osa sortir, rougissant quelque peu. Rougissement qui s’accentua quand Sladd lui fit un compliment.

Après avoir rangé ses affaires et ses sabres dans un coin prévu à cet effet, le mage la poussa tranquillement vers les bains. Il souriait. Finalement, sa mauvaise humeur c’était envolé et la rose en était contente. Après être entrés, elle le sentit se figer et suivi son regard pour voir la cause. Au fond du bain se trouvait un jeune homme aux cheveux noirs ne faisant pas trop attention à eux. La rose se sentir rougir à nouveau. Déjà que devant quelqu’un de ma guilde s’est gênant, mais devant un inconnu… Pourquoi j’ai accepté de partir moi ?!
Alors que la jeune fille se traitait mentalement de tous les noms, le mage s’avança devant elle, parlant à l’inconnu en disant s’excuser de l’imposer ici et lui demandant implicitement de ce rhabillé quelque peu.
Un petit sourire naquit sur les lèvres de la rose. Le mage aux cheveux de neiges semblait prendre ça à la légère. Ce qui était déroutant mais amusant en même temps. Rentrant en même temps que lui dans l’eau, Kata se décala quelque peu, pour être tranquille.

« Je suis Sladd Nordj, et vous jeune homme dont le nom m'est inconnu jusqu'à présent. »

Le ton qu’il avait employé surpris légèrement Katarina. Il était plus froid qu’avant. Si l’autre ne se braquait pas, ils auraient de la chance. Enfin surtout elle. Car si elle devait supporter la mauvaise humeur ambiante, ce n’était même pas la peine de rester.

Retrouvant le sourire, Kate s’adressa à l’inconnu aux cheveux de jais.

« Et moi je suis Katarina Milers. Mais tu peux m’appeler Kate ! J’espère que tu seras pas trop gêné que je sois là. Et sinon, comme là dit le vieux, tu t’appelles comment ? » Faisant une petite pause, Kate continua de sourire « Comment ça se fait que tu as un bandage au bras ? T’es pas obligé de raconter si t’en as pas envie, je suis un peu trop curieuse par moment »

Cet inconnu l’intriguer un peu. Mais bon, avoir un bandage c’était un peu banal. S’il s’était blessé il pouvait un avoir un. Mais au mois, s’il racontait, cela animerait un peu la conversation.



[HRP: C'est pas tip top. ._. Je ferais mieux la prochaine fois! [Enfin j'espère. xD

76 lignes ~ ]

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Rencontre dans l'eau chaude [PV : Kata et Sladd]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Rencontre dans l'eau chaude [PV : Kata et Sladd]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
FAIRY TAIL RPG :: Royaume de Fiore :: Fiore de Nord à Est :: Hosenka-
Sauter vers: